8 aventures à vivre à Tenerife

1. observer les étoiles depuis le Teide (et voir quelques ovnis)

Le Parc National du Teide est bien connu pour sa nature spectaculaire, culminant dans un volcan actif qui, à 3716 mètres, est le plus haut sommet d’Espagne. Ce parc naturel est le joyau de la couronne de l’île et est un élément essentiel de toute visite à Tenerife. De plus, les nuits sont époustouflantes : ciel dégagé, étoiles brillantes et, selon la légende, OVNI à l’horizon. Oui, et non, nous sommes devenus fous : les ufologues disent que ce volcan est le meilleur endroit dans notre pays pour des observations extraterrestres et qu’il n’est pas difficile de trouver des gens qui les cherchent en parcourant le parc.

2. Lutte contre les dragons

Non pas que vous allez littéralement sortir votre épée et tuer des animaux mythologiques, mais Ténérife est l’un des rares endroits où vous pouvez trouver ce qu’il reste des dragons : les dragons des Canaries, des arbres à sève rouge qui peuvent vivre pendant des centaines d’années. La mythologie grecque raconte que ces arbres ont été nourris par le sang de Ladon, un immense dragon aux cent têtes qu’Atlas a vaincu. Le sang de Ladon est tombé sur les arbres de l’île et, depuis, les dragons ont grandi. De plus, à Icod de los Vinos, vous trouverez le plus vieux spécimen, constamment photographié et entretenu par les habitants et les touristes. Mais ne restez pas avec ces arbres car ils sont presque sacrés sur l’île.

3. Explorez l’intérieur d’un volcan

Icod de los Vinos sera un endroit très visité lors de votre escapade. Pourquoi ? Parce que, en plus des « dragons », il y a aussi la grotte du vent, c’est-à-dire environ 17 kilomètres de tubes volcaniques souterrains que l’on peut visiter. Cette grotte est le plus grand passage volcanique de l’Union européenne et les trésors qu’elle recèle sont innombrables : terrasses, gouffres et formations volcaniques.

4. Découvrez l’art moderne le plus ancien

La côte nord de Tenerife regorge de roches volcaniques dont l’origine se trouve dans la lave du Teide et qui forment des structures capricieuses et aléatoires, comme si elles étaient des sculptures sculptées dans le plus pur style moderniste. Bref, une grande exposition en plein air qui occupe la moitié de l’île et qui mérite d’être admirée.

5. Entrez dans le monde de Gulliver sur les falaises géantes

Les Falaises des Géants ont été connues pendant des siècles sous le nom de Mur de l’Enfer ; vous pouvez donc imaginer l’impression de froid que vous obtenez si vous les regardez. Ces falaises forment un mur de pierre qui s’élève à 500 mètres du sol et sont situées dans le parc rural de Teno. La meilleure façon de les admirer n’est pas seulement de les regarder d’en haut, mais aussi de louer un bateau et de les contempler de la mer.

6. Une trempette avec des cétacés

Les falaises des Géants nous mènent directement aux baleines, car c’est la meilleure zone pour voir ces énormes animaux. L’immense mur des falaises cache des dizaines de criques où l’on peut nager avec les baleines en arrière-plan. De plus, il y a des barges qui vous emmènent directement à la rencontre des cétacés : entre le balancement de l’eau vous sentez l’immensité de la mer, reflétée dans la liberté de ces points noirs qui apparaissent et disparaissent, dansant avec les touristes sans savoir qu’ils les observent.

7. L’expérience de la tortue

El Puertito de Adeje est un petit secret du sud de l’île, une visite essentielle dans tout voyage à Tenerife qui est prisé. A Adeje, vous pourrez observer quelques-unes des plus belles espèces animales de notre pays : tortues vertes, hippocampes, arlequins… A seulement dix mètres sous l’eau, vous trouverez une vie marine frénétique et unique. C’est donc le meilleur endroit pour faire de la plongée libre ou nager avec les tortues.

8. Un voyage culturel autour de La Laguna

Même si les gens pensent que Tenerife n’est que soleil et plage – et même si nous avons déjà montré que c’est autre chose – l’île est aussi culture. Plein de tradition et de charme, ses villages valent le détour. A ne pas manquer : La Laguna, fondée en 1497 par Alonso Fernandez de Lugo, son centre historique a un air colonial au style le plus pur de Lima ou La Havane. Il est également reconnu comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO