Personne n’est à l’abri d’une amende, qui, soit dit en passant reste toujours une mauvaise surprise. Généralement dressée pour des infractions mineures, comme le non-respect d’un panneau de signalisation ou d’un emplacement livraison ou encore en conduisant avec un téléphone, les contraventions représentent une jolie somme pour les caisses de l’État. Près de 30 millions d’amendes sont distribuées annuellement pour un montant avoisinant les deux milliards d’Euros. Dans un monde où on ne jure que par la productivité et où il est important de gagner du temps, la direction générale des Finances publiques en symbiose avec son temps, propose désormais de s’acquitter de ce devoir civique via internet.

Comment procéder pour le paiement de ses amendes sur internet

La démarche est plutôt simple, pour peu que la dite contravention dispose d’un numéro de télépaiement situé entre la première et la troisième page de l’avis. Grace à ce numéro vous pourrez vous identifier sur le site www.amende.gouv.fr, effectuer un paiement entre 1 et 500€ et régler une amende à la fois. Votre carte bancaire doit bien évidemment être valide et alimentée, le site est entièrement sécurisé et vos coordonnées bancaires protégées. Une application mobile est également disponible, il suffit de la télécharger gratuitement sur votre mobile, suivre les consignes et attendre sa confirmation de paiement par mail que vous pourrez imprimer au besoin. Il est important de souligner que vous ne pourrez payer en ligne que des infractions de niveau 1 à 4. Pour citer quelques exemples par niveau en suivant un ordre croissant :

  • * Défauts des feux de positionnement
  • * Mauvais stationnement
  • * Excès de vitesse
  • * Refus de priorité
  • * Conduite en état d’ébriété

En cas de suspension ou de retrait de permis de conduire, il ne sera pas possible de régler cela via le site gouvernemental, vous devrez vous approcher des services concernés et vous acquittez de votre amendes dans les locaux destinés à cet usage.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here