Femmes enceintes : pourquoi choisir l’accouchement dans l’eau ?

un bébé sans vetement à laver

L’accouchement dans l’eau est une méthode vieille de plusieurs siècles qui s’est peu à peu perdue à travers les âges. Nous constatons pourtant un regain d’intérêt pour cette pratique, qui depuis ces dix dernières années se répand de plus en plus. En Océanie par exemple les aborigènes ont longtemps pratiqué l’accouchement par immersion. Ce n’est donc pas un hasard si plus des trois quarts des sages-femmes australiennes proposent ce type d’intervention. Bien que cette méthode ne fasse pas encore l’unanimité auprès des femmes occidentales, on constate néanmoins que de plus en plus de futures mamans osent sortir des sentiers battus. Nous apporterons le maximum d’informations possibles afin d’aider celles qui pensent à franchir le pas.

L’accouchement dans l’eau

En 1960 un chercheur soviétique développa ce concept, puis au fil du temps les codes cliniques s’installèrent. L’eau étant considérée comme source primitive de vie, l’idée de codifier cette pratique vint naturellement à l’esprit de certains praticiens. Les premiers retours étant positifs cela se répandit donc à travers le globe. Il est important de souligner que cette méthode limite les traumatismes et soulage la mère pendant le travail, la chaleur et la flottabilité réduisant la douleur et augmentant la détente.

Du point de vue émotionnel, l’eau apporte un sentiment de quiétude qui permet à ce que le stress ne perturbe pas la maman durant l’accouchement. Un sentiment de relaxation l’envahit, permettant ainsi une stabilisation du rythme cardiaque. La chaleur de l’eau aide à mieux supporter les douleurs des contractions et la sensation de flottement vous permet de prendre la position qui vous semble la mieux adaptée à la naissance de votre tout petit. Une dizaine de cliniques en France propose cette méthode de plus en plus appréciée. Selon les témoignages recueillis, l’accouchement dans l’eau réduisant dans la plupart des cas la durée du travail, reste une expérience positive.