Beauté Que valent les gélules de bronzage ?

Que valent les gélules de bronzage ?

Nous avons déjà abordé ensemble plusieurs petites astuces pour avoir une jolie peau bronzée cet été. Si les thèmes du bain de soleil et de l’autobronzant ont déjà été passés en revue, en long, en large et en travers, nous avons encore un point à relever en ce qui concerne les petits coups de boost que vous pouvez apporter à votre bronzage, par voie orale. Si vous avez été attentives et avides de tout savoir et tout maîtriser sur le sujet du hâle de sirène, vous savez qu’il existe des aliments qui vous aideront à arborer un teint magnifique, ainsi que des cures et compléments alimentaires, qui contiennent ces mêmes nutriments bons pour la peau que les aliments comme la tomate et la carotte. Dans cette même veine, il existe également des gélules de bronzage, véritables petites pilules condensées qui viennent apporter ce glow estival tant prisé à votre teint.

Tout savoir sur les gélules de bronzage

Si vous avez aussi été bonnes élèves, vous savez pertinemment que le soleil peut causer des dégâts conséquents et irréversibles sur la peau. Il laisse en effet des traces indélébiles comme des tâches, des rides (le soleil est en effet la première cause du vieillissement de la peau), ou pire encore, le cancer de la peau. S’exposer au soleil, vous le savez, peut être dangereux, et n’est pas à prendre à la légère ou à faire en total freestyle. Vous avez cependant envie d’avoir bonne mine, et on vous comprend, et ce, sans prendre de risques et sans vous exposer aux rayons UV. Vous vous tournez dès lors vers les petits secrets cosmétiques du projet glow de déesse des plages de Bali. Dans la série des astuces bronzage dites “artificielles”, à savoir sans avoir directement recours au soleil, on trouve aussi les gélules de bronzage. Il y a énormément de potions et mixtures magiques sur le marché qui vous promettent de vous faire bronzer de manière parfaitement saine et efficace, mais qu’en est-il vraiment ? Répondons ensemble à ces questions, que valent les gélules de bronzage ? De quoi sont-elles composées ? Quels sont leurs effets sur la peau et la santé ?

De quoi sont composées les gélules de bronzage ?

Commençons par un peu de science. Les gélules de bronzage sont composées d’ingrédients qui peuvent varier, mais la plupart d’entre elles contiennent à fortes doses des composants appelés les beta-carotènes et la canthaxanthine. Ces deux composants appartiennent à un groupe plus large appelé les caroténoïdes, qui sont des pigments allant de la couleur jaune au rouge. Les caroténoïdes sont fabriqués par des plantes et des microbes, et peuvent également être synthétisés de manière chimique, en utilisant par exemple, des algues génétiquement modifiées.

La canthaxanthine est aussi utilisée comme additif colorant dans l’industrie alimentaire, où l’on peut la trouver sous les appellations Food Orange 8, Carophyll rouge, et Roxanthine red 10. On la retrouve à l’état naturel et est dérivée notamment de fruits de mer et crustacés, de poissons, de champignons, et d’autres plantes. Les crevettes saumâtres, parmi d’autres crustacés, tirent leur couleur rouge justement du caroténoïde, la canthaxanthine. Elle donne également aux fruits et légumes leur couleur jaune, orange et rouge. Ces pigments obtenus à partir des produits que l’on vient de citer sont ajoutés à nombre d’aliments transformés que l’on retrouve dans notre alimentation de base, comme dans la sauce barbecue, certaines vinaigrettes pour salades et dans certains jus de fruits. On retrouve ces pigments également dans la nourriture pour animaux !

Tout savoir sur les gélules de bronzage

On ingurgite des caroténoïdes naturels et synthétisés régulièrement. Et les consommer pour changer la couleur de notre peau n’est pas chose nouvelle ! Ces pigments sont en effet utilisés comme agents bronzants depuis maintenant des décennies, depuis les années 70 environ.

A doses modérées, les caroténoïdes sont bons pour la santé. Ce sont des antioxydants et ont de ce fait, des propriétés anti-inflammatoires. Si l’on en mange de trop, le corps les assimilera aussitôt, et l’excédant de caroténoïde va se dissoudre et s’accumuler dans les petites gouttes de gras contenues dans les cellules, dont celles de la peau, sous l’épiderme, et cet excédant va finir par se développer ensuite. Dès lors, une ou deux semaines après, dès que le temps aura fait sa magie, vous verrez la carnation de votre peau se colorer dans des tons jaune-orange, s’il s’agit de bêta-carotène, ou rosés, s’il s’agit de canthaxanthine (c’est pour cette raison que les flamands roses sont roses, à cause de leur alimentation riche en canthaxanthine). La couleur se remarquera le plus sur les paumes et les talons, là où la peau est la plus épaisse, et disparaîtra au bout de quelques semaines, si vous diminuez la prise de caroténoïdes à un taux normal.

Et dans les gélules ?

Le soucis dans cette démarche, c’est qu’il faut en consommer beaucoup pendant quelques semaines pour voir sa peau changer de couleur. Et c’est cette prise de gélules de bronzage à long terme qui peut se révéler problématique.

Normalement, c’est la mélanine qui est responsable de la carnation de la peau et qui en détermine sa couleur, c’est aussi la mélanine qui est à l’origine de la capacité de chacun d’entre nous à bronzer. Elle nous protège la peau également des rayons du soleil. Cependant, lorsque l’on consomme des gélules pour bronzer, on change complètement la façon naturelle à laquelle le corps a recours pour développer son bronzage, dès lors qu’aucun rayon ni aucune mélanine ne sont impliqués. Dans les faits, il se peut que l’on ne développe même pas un bronzage ou un hâle brun doré, mais plutôt un teint à la Trump ou comme un Oompa Loompa.

C’est cette fameuse canthaxanthrine, l’ingrédient actif des gélules de bronzage, qui simule un bronzage, exactement comme si on l’utilisait comme pigment additif colorant dans une sauce tomate industrielle, ou comme lorsqu’on l’ajoute au régime alimentaire des volailles pour intensifier la couleur de leurs jaunes d’oeufs. Si vous la consommez alors en quantités conséquentes, vous verrez votre peau se pigmenter d’une couleur brune-orangée, simulant un sun-kissed glow.

Quelle est l’efficacité des gélules de bronzage ? Que valent-elles ?

Si l’on sait maintenant de quoi elles sont composées et comment elles agissent sur la peau, que valent-elles ?

La canthaxanthine peut aider à réduire les effets indésirables liés à la photosensibilité d’une maladie rare et héréditaire, la protoporphyrie érythropoïétique, ses effets secondaires comprennent de l’eczéma, des démangeaisons et des éruptions cutanées. Mais son efficacité en tant que gélule autobronzante reste encore à ce jour à déterminer.

Alors que la canthaxanthine serait ou non efficace pour développer son bronzage sans devoir s’exposer aux rayons du soleil, elle peut représenter un problème si elle est consommée en tant que gélule de bronzage. En effet, vous l’aurez compris, il faut en consommer à forte doses pour obtenir des résultats satisfaisants, et ce, régulièrement sur une période assez longue également avant qu’assez de pigments ne soient stockés dans les cellules de la peau et de pouvoir noter un changement notable sur sa pigmentation. Et c’est là que le problème se pose : consommer de la canthaxanthine en grandes quantités est nocif pour la santé.

Elle peut, par exemple, s’accumuler sous la forme de petits cristaux rouges et jaunes derrière les yeux. Si ces cristaux vont disparaître avec le temps dès que l’on arrête la prise de gélules, dans les cas les plus extrêmes, ils peuvent endommager les vaisseaux sanguins de la rétine.
Il en va de même pour la bêta-carotène qui, consommée en excès, peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé. Bien qu’il s’agisse d’un anti-oxydant puissant, en surplus, les suppléments de bêta-carotènes sont liés à un risque plus élevé de développer certains cancers. Une étude menée en 1996 sur les effets de suppléments de bêta-carotènes sur les fumeurs a du être arrêtée en raison d’une augmentation de cas de cancers du poumon.

Enfin, ces produits ont tous été mis en lien avec des effets secondaires dangereux pour le sang, les yeux et le foie.

Si les pigments sont autorisés dans l’industrie agro-alimentaire, ils ne sont pas bien vus sous forme de gélules autobronzantes dans le monde du cosmétique. Son utilisation dans l’alimentation est régulée scrupuleusement et donc parfaitement sans risque en ce qui concerne sa consommation. En revanche, sa présence à haut taux dans les gélules de bronzage en font un produit peu recommandable. Les doses de canthaxanthine en tant qu’agent bronzant sont bien plus élevées que dans notre alimentation quotidienne. Il en faudrait jusqu’à cinq fois plus que si on se nourrit normalement pour obtenir des résultats visibles sur la peau, et vous le savez, à fortes doses, ces gélules sont dangereuses.

Quelle est l'efficacité des gélules de bronzage ? Que valent-elles ?

Existe-t-il d’autres gélules bronzantes sur le marché ?

En parallèle de gélules de bronzage qui contiennent de la canthaxanthine, il existe également d’autres gélules pour développer son bronzage. Ces compléments contiennent, eux, d’autres pigments comme ceux contenus dans la carotte, la carotène.

Il existe également des gélules qui aident à accélérer le bronzage car elles contiennent des ingrédients qui stimulent la production de mélanine. Ces gélules contiennent du psoralène, un ingrédient dérivé de plantes qui augmente la sensibilité de la peau aux rayons du soleil, et de la tyrosine, un acide aminé dont le corps a besoin pour produire de la mélanine.

En conclusion

Si s’exposer au soleil peut avoir des conséquences dramatiques sur la peau, les gélules de bronzage peuvent aussi en avoir sur votre santé. Si nous ne voulons pas non plus tirer la sonnette d’alarme, nous voulons que vous ayez toutes les cartes en main et quand même que vous soyez en parfaite connaissance des problématiques qui peuvent être liées à une consommation trop forte de certains produits. Soyez toujours attentives à ce que vous consommez et renseignez-vous sur les ingrédients qui composent les produits que vous achetez. C’est comme pour tout : la modération est de mise et les excès sont proscrits.

Se sentir bien dans sa peau est important, et on comprend parfaitement que c’est agréable d’être toute dorée pendant l’été, mais le cosmétique ne doit pas prendre le pas sur votre santé et se faire au détriment de cette dernière. Vous avez le droit de vous bichonner, on vous encourage même à le faire. Être bronzée, oui, mais en bonne santé ! Il existe d’autres moyens plus sains pour avoir un glow de sirène ! Les gélules de bronzage, pour nous, c’est un big no-no !

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!