Avez-vous déjà entendu parler des maladies non transmissibles (MNT) ? savez-vous de quoi il s’agit ? Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas, il existe quatre grands types de maladies non transmissibles : les maladies cardiovasculaires (comme les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux), le cancer, les maladies respiratoires chroniques (comme les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’asthme) et le diabète. Il est important que vous sachiez également que l’activité physique est étroitement liée à la prévention de ce type de maladie.

Les orientations sur la relation dose-réponse

Afin de fournir des orientations sur la relation dose-réponse entre la fréquence, la durée, l’intensité, le type et la quantité totale d’activité physique et la prévention des maladies non transmissibles (MNT), l’OMS a élaboré les recommandations mondiales sur l’activité physique pour la santé. Les recommandations contenues dans ce document distinguent trois groupes d’âge : 5-17 ans, 18-64 ans et plus de 65 ans, bien que dans cet article nous nous concentrerons sur les recommandations pour le premier groupe que nous, les parents, devrions connaître.

Pour les enfants et les jeunes de 5 à 17 ans, l’activité physique consiste en des jeux, des sports, des voyages, des activités récréatives, de l’éducation physique ou des exercices programmés, qui peuvent être faits dans le cadre d’activités familiales, scolaires ou communautaires. Afin d’améliorer les fonctions cardiorespiratoires et musculaires et la santé des os et de réduire le risque de maladies non transmissibles, il est recommandé que :

  • Les enfants et les jeunes de 5 à 17 ans investissent au moins 60 minutes par jour dans des activités physiques d’intensité modérée à vigoureuse.
  • L’activité physique pendant plus de 60 minutes par jour sera encore plus bénéfique pour la santé.
  • L’activité physique quotidienne devrait, pour la plupart, être aérobique. Au moins trois fois par semaine, des activités vigoureuses devraient être incorporées pour renforcer, en particulier, les muscles et les os.
  • L’activité physique pour tous

 

Ces recommandations s’appliquent à tous les enfants en bonne santé âgés de 5 à 17 ans, à moins que des conditions médicales particulières n’indiquent le contraire. L’accumulation fait référence à l’objectif d’un total de 60 minutes par jour d’activité, y compris la possibilité d’utiliser des intervalles plus courts (p. ex., deux séances de 30 minutes) pour différentes activités et d’ajouter ces intervalles.

Dans la mesure du possible, les enfants et les jeunes handicapés devraient également suivre ces recommandations. Cependant, ils devront consulter leur fournisseur de soins de santé pour déterminer le type et la quantité d’activité physique qui leur convient en fonction de leur handicap.

Dans le cas des enfants et des jeunes inactifs, une augmentation progressive de l’activité est recommandée pour atteindre finalement l’objectif de 60 minutes par jour. C’est une bonne idée de commencer par une activité légère et d’augmenter graduellement la durée, la fréquence et l’intensité au fil du temps. Il convient également de noter que si les enfants ne s’adonnent à aucune activité physique, toute activité inférieure aux niveaux recommandés sera plus bénéfique que de ne rien faire du tout.

Effets bénéfiques de l’activité physique sur les jeunes

Une activité physique adéquate aide les jeunes :

  • développer un système locomoteur sain (os, muscles et articulations) ;
  • développer un système cardiovasculaire sain (cœur et poumons) ;
  • apprendre à contrôler le système neuromusculaire (coordination et contrôle des mouvements) ;
  • maintenir un poids santé.
  • L’activité physique a également été associée à des effets psychologiques bénéfiques chez les jeunes, grâce à un meilleur contrôle de l’anxiété et de la dépression.

L’activité physique peut également contribuer au développement social des jeunes en leur donnant la possibilité de s’exprimer et en favorisant la confiance en soi, l’interaction sociale et l’intégration. Il a également été suggéré que les jeunes actifs peuvent plus facilement adopter d’autres comportements sains, comme éviter le tabac, l’alcool et les drogues, et mieux réussir à l’école.

Recommandations en matière d’hydratation

Dans le même ordre d’idées, la consommation de liquides recommandée par l’OMS et de nombreux spécialistes de la santé est de 2 à 3 litres d’eau par jour, selon l’âge, le sexe et l’activité physique de chaque personne. Il faut savoir que 20 à 30% de l’eau quotidienne incorporée dans l’organisme provient d’aliments solides ; les 78-80% restants sont incorporés dans l’organisme par ingestion directe de liquides (eau, boissons gazeuses, jus…). Un mécanisme pour maintenir des niveaux normaux d’hydratation est la soif et le comportement habituel de l’apport en liquide, il est donc très important d’éduquer nos enfants dans cette habitude et encore plus pendant et après l’exercice physique.