Même si aujourd’hui, vous disposez d’une voiture, il est possible que vous ayez déjà bénéficiez dans le passé d’un service de covoiturage. Si vous profitez toujours du covoiturage alors cet article est fait pour vous. En effet il sera question de vous donner sept astuces pour covoiturer en toute facilité et sécurité.

Privilégiez les sites reconnus

Il est préférable, pour éviter tout problème de s’inscrire sur les sites les plus fréquentés. L’avantage, c’est surtout la sécurité avant la précision du trajet. Les sites populaires proposent souvent des payements par Carte Bancaire et même parfois des assurances. Si vous ne disposez pas d’internet ou ne savez pas comment vous inscrire, vous avez la possibilité de vous faire inscrire par un passager. Mais après l’inscription via le profil de ce dernier, il faudra le notifier au conducteur.

Choisissez la qualité

Choisir la qualité revient à choisir les covoitureurs bien notés dans le domaine. Les femmes ne voulant voyager qu’entre femmes peuvent chercher les annonces « Entre femmes ». Et aussi pour éviter d’être trop coincé dans la voiture, il est préférable de choisir une annonce où les passagers sont au maximum 2 à l’arrière.

Modifiez votre annonce dans le but de bénéficier de votre premier covoiturage.

Il est préférable de mentionner que vous débutez, que vous partez en visite ou encore que vous êtes en retraite. Mentionnez aussi si vous fumez ou êtes du genre bavard. Les conducteurs pourraient décrire leur véhicule et choisir des destinations attrayantes dans le but d’attirer la clientèle.

Choisissez le payement par une carte bancaire

Il existe des sites qui vous proposent de payer avec vos cartes bancaires. Cela vous évite souvent la phrase suivante : Faites s’il vous plait, un détour par le distributeur.

Préparez votre voyage en conséquence

Assurer vous que tout sera parfait. Faites vous-même vos courses au risque d’oublier de payer une facture. Contactez les covoitureurs pour leur notifier que vous ferez une pause déjeuné ou pour indiquer le poids et la taille de vos baguages. Si vous êtes conducteur et voulez lors du trajet passer le volant à quelqu’un d’autre, vous devez vous assurer que ce dernier dispose d’un permis qui date de plus de 3 ans.

Respectez les règles

Si vous êtes conducteurs et ne faites pas de bénéfices alors, vous n’avez pas d’impôt à payer. Rappelez-vous que les véhicules de fonction n’ont pas le droit d’être utilisé pour le covoiturage.

Pensez aux dernières précautions

Le jour de votre départ, vérifiez si votre appareil fonctionne bien. Vérifiez s’il n’est pas en mode « avion » ou « silence ». Chargez-le pour le remplir. Si vous êtes conducteur, mettez votre permis à un endroit visible pour ne pas l’oublier. N’oubliez pas de prendre votre matériel de sécurité. Avant le départ, insistez sur le faite que vos passagers mettent leurs ceintures de sécurité. Les passagers doivent obligatoirement vérifier s’ils se retrouvent dans la bonne voiture, c’est-à-dire celle indiquée dans  l’annonce. Vous pouvez pousser votre curiosité et vérifier l’assurance et le permis de votre conducteur.

Infos pratiques

Savez-vous que sur certains sites, les commissions ne sont pas prélevées sur les trajets ? Le seul inconvénient avec ces sites, c’est le faible nombre d’offres qu’ils vous proposent.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here