Beauté Qu'est ce qui fait bronzer la peau ?

Qu’est ce qui fait bronzer la peau ?

Avec le retour des beaux jours, on a tendance à vouloir sortir et prendre le soleil, retrouver un teint frais et lumineux, et oublier définitivement la grisaille de l’hiver. Et ce, malgré les recommandations des experts qui nous le déconseillent vivement de s’exposer au soleil. Mais rien n’y fait, on ne peut s’empêcher d’aller faire la crêpe et faire le plein de vitamine D.
Dès lors, quels sont les bienfaits et les dangers du soleil ? Qu’est-ce qui fait bronzer ma peau ? Comment je peux faire pour bronzer sans causer trop de dégâts à ma peau ?
Nous sommes là aujourd’hui pour aborder ces questions ensemble et nous mettre en orbite autour du soleil.

Un peu de science

Commençons par aborder le sujet avec quelques explications scientifiques, si vous me permettez le terme. Qu’est-ce qui fait bronzer la peau ?

Les rayons du soleil atteignent la terre sous trois formes:

  • Les UV-A: aussi connu sous le nom de Lumière Noire, les UV-A sont à l’origine du bronzage;
  • Les UV-B: eux, en revanche, sont les rayons qui causent les dégâts à la peau, comme les coups de soleil;
  • Les UV-C: ces rayons sont quant à eux filtrés par l’atmosphère de sorte qu’ils n’atteignent en réalité jamais la terre.

99% des rayons du soleil à la mer sont des UV-A. Ce sont en fait les UV-B qui représentent le plus grand danger pour la peau, car ils sont à l’origine des dégâts directement liés à l’exposition du soleil (bien que les études montrent que les UV-A y sont aussi pour quelque chose, mais à plus petite dose) coups de soleil, vieillissement de la peau, rides, ridules et bien évidemment, le cancer.
Les UV sont reflétés par plusieurs surfaces différentes, ces reflets amplifiant les effets de l’exposition au soleil. Prenons la neige par exemple, elle reflète 90% des rayons du soleil, c’est pourquoi vous pouvez brûler en allant skier un jour ensoleillé ou même être frappé de cécité des neiges dans les cas les plus extrêmes. Le sable, pour sa part, va refléter jusqu’à 20% des rayons du soleil, vous exposant encore plus à ceux-ci lorsque vous vous rendez à la plage.
Par contre, certaines surfaces, elles, peuvent totalement ou partiellement absorber les rayons, c’est le cas du verre. Vous ne choperez jamais un vilain coup de soleil dans une serre en verre par exemple. De ce fait, la plupart des écrans solaires utilisent des composants chimiques qui présentent les mêmes propriétés d’absorption.

Qu’est ce qu’il se passe sous la peau lorsque l’on s’expose aux rayons du soleil ? Quand on bronze ?
Les mélanocytes de la peau génèrent les pigments de mélanine en réaction aux rayonnements ultraviolets du soleil, qui stimulent la production de mélanine. Cette fameuse mélanine agit comme suit: elle absorbe les rayons UV lors d’une exposition au soleil, afin de protéger les cellules de ses effets nocifs.
La production de pigments de mélanine demande du temps, c’est pourquoi il est impossible pour la plupart des gens de revenir tout bronzé après seulement une journée au soleil. Il faut donc s’exposer plusieurs fois pour que les mélanocytes s’activent et que la mélanine se mette au travail.
Ceci s’applique cependant aux gens du nord, qui ne connaissent pas une présence constante du soleil. Où l’exposition au soleil est aussi moins forte. Pour les autres types de peau, la production de mélanine est pour ainsi dire continue, si bien que la peau présente toujours un certain degré de pigmentation et est également constamment protégée des rayonnements solaires par la mélanine, réduisant considérablement les cas de cancers de la peau.

Le soleil, mon meilleur ennemi

On l’aura compris, s’exposer au soleil présente des risques non négligeables. Il peut entre autres être la cause de:

  • Dégâts sur la peau
    A long ou à court terme, les effets du soleil sont nocifs pour la peau. Le coup de soleil en est le plus connu. Il peut apparaître en moins de 15 minutes, même s’il ne se dévoilera que quelques heures plus tard. Le coup de soleil résulte d’une surexposition aux rayons UV, s’accompagne de douleurs, parfois même de nausées et de maux de tête, et peut vous brûler jusqu’au deuxième degré.
    A long terme, s’exposer au soleil, même un peu, accélère considérablement le vieillissement de la peau. On constate l’apparition de rides, de ridules, de sécheresse, même de tâches, qui sont en fait un changement au niveau des pigments. Ces changements cellulaires de la peau peuvent conduire au cancer.
    Les rayons UV endommagent les fibres élastiques et le collagène de la peau, les rendant fragiles et les empêchant de bien remplir leurs fonctions.
    Qu’on se le dise, le cancer de la peau est la pire conséquences des effets de l’exposition au soleil. Quitte à rester blanc aspirine toute l’année, le choix est quand même vite fait.
    Le soleil peut également causer des troubles de la vue, car il endommage la rétine et la cornée.
  • Insolation et coup de chaleur
    Si l’insolation nous parait bénine au premier abord, il n’en est rien. Dans les cas les plus extrêmes, si elle n’est pas prise en charge à temps, l’insolation peut conduire à une invalidité permanente ou peut même être fatale. Alors, ne nous alarmons cependant pas, l’idée n’est pas de vous rendre totalement phobiques du soleil, mais restez prudents.
    L’insolation fait considérablement monter la température du corps et ce, dans un court laps de temps. L’exposition prolongée au soleil et à une chaleur intense (ne mettez pas la tête dans le four non plus), combinée à une forte déshydratation, dégénèrent le contrôle de la température du corps.
    Les symptômes principaux d’une bonne grosse insolation sont: confusion et altération de l’état mental, mauvaise articulation, perte de connaissance, peau très chaude et sèche, transpiration intense, nausées, vomissements, maux de tête, vertiges… N’hésitez pas à demander des soins médicaux dans ces cas-là.
    Notez également que la déshydratation n’est pas non plus à prendre à la légère.
  • Urticaire et éruptions cutanées
    La peau réagit au soleil et peut s’irriter, sous forme d’urticaire et autres éruptions cutanées. On parle alors d’urticaire solaire.

Assez parlé du soleil comme du pire criminel que la terre ait jamais porté. Il est en effet extrêmement positif pour la santé, a de nombreux bienfaits; on ne pourrait tout simplement pas vivre sans soleil. Sans mentionner le fait qu’il est totalement indispensable à l’environnement et à l’écologie ! Regardons ça de plus près.

  • Le soleil agit sur notre humeur et sur le moral
    Tu parles du meilleur anti-dépresseur au monde ! On n’oublie pas le chocolat, certes, mais sortir et prendre un bain de soleil améliore considérablement l’humeur et le moral et nous redonne un gain d’énergie. La lumière du soleil augmente le taux de sérotonine dans le cerveau; la sérotonine étant l’hormone du bonheur, elle agit directement sur l’humeur de manière positive.
    C’est sans surprise que les gens sont plus heureux en été ou en vacances. Ou dans l’hémisphère sud.
  • Le soleil soigne le trouble affectif saisonnier
    On en parlait justement, du soleil comme anti-dépresseur. Il existe une forme de dépression dite “saisonnière” qui affecte particulièrement les personnes qui vivent dans des régions privées de soleil, où dans des coins du globe où l’hiver peut être long et gris. Les symptômes sont les mêmes qu’une dépression classique: moral dans les chaussettes, difficultés sociales, suralimentation, fatigue, troubles du sommeil. Le soleil est thérapeutique dans ces cas-là.
    Quel soulagement quand il repointe le bout de son nez !
  • Le soleil soulage le stress
    N’importe lequel d’entre nous peut être soumis au stress, et les facteurs sont différents et peuvent venir de sources variées: le travail, la famille, la santé, etc. On peut traiter le stress de bien des manières, par le sport, une thérapie, voir des amis, et autres, mais sortir prendre un bon bol d’air frais et laisser sa frimousse s’imprégner de la lumière du soleil peut avoir des effets très bénéfiques pour soigner le stress. Pensez-y !
  • Le soleil améliore la qualité du sommeil
    S’exposer au soleil augmente et stimule la production de mélatonine, qui est un peu comme le marchand de sable de votre organisme. La mélatonine décide quand il est temps d’aller au lit.
    Puisque le soleil a un impact sur le taux de mélatonine que le cerveau produit, quand la nuit commence à tomber, la mélatonine s’active et nous prépare à aller nous coucher dans les deux trois heures qui suivent.
    C’est aussi pour ça qu’on se sent plus éveillé et en forme au soleil.
    Paradoxalement, la vie moderne et ses technologies, les lumières artificielles provenant des lampes forcément mais aussi des écrans, ont une incidence sur cet effet naturel du corps et du sommeil, augmentant les cas d’insomnies dans la société actuelle.
  • Le soleil est une source de vitamine D
    La vitamine D est importante pour la santé, elle aide notamment à maintenir une stabilité des os saine.
    Il ne faut pas s’exposer longtemps pour en retire la bonne dose, 15 minutes suffisent à faire le plein !

Comment faire bronzer ma peau et prendre des couleurs en toute sécurité ?

On se demande dès lors, et à juste titre, comment s’y prendre pour tout de même prendre le soleil tout en limitant les dégâts. Qu’est-ce qu’on peut faire pour quand même revenir de vacances avec un joli hâle sans pour autant se choper une crise d’urticaire solaire.
On l’a vu, le soleil est bon pour la santé à bien des égards, mais laisse de vilaines traces sur la peau si on s’expose trop. Si la solution la plus simple pour être bronzé en évitant de s’exposer reste l’autobronzant, l’idée ne nous enchante pas forcément parce que dans le fond, le soleil, on l’adore.
Voici quelques petites astuces pour avoir la peau hâlée et gorgée de soleil, tout en la préservant des dégâts des rayons :

  • On applique de la crème solaire
    Quoiqu’il arrive, que l’on sorte simplement boire un verre en terrasse ou que l’on se rendre à la plage, il ne faut jamais faire l’impasse sur une bonne protection solaire ! On ne vous le répétera jamais assez. Dans un usage quotidien, beaucoup de crèmes de jour et de fonds de teint offrent une protection SPF. D’une pierre deux coups.
    Si vous décidez de vous exposer au soleil, choisissez l’écran solaire qui s’adapte le mieux à votre peau, qui offre de préférence une protection SPF30 ou SPF50, qui filtrent efficacement les rayons. Ne lésinez pas non plus sur la qualité du produit que vous allez choisir.
    Si vous restez longtemps au soleil, appliquez votre écran toutes les deux ou trois heures et après chaque baignade.
  • Ne pas faire oublier l’après-soleil
    Après chaque exposition au soleil, il faut hydrater sa peau. Même si il a été protégé par un écran solaire au préalable, en exposant son corps au soleil, on fait subir à sa peau un traitement pour le moins agressif.
    C’est pour cette raison qu’après chaque bain de soleil, il faut procéder à un rituel de soin pour sa peau. C’est là qu’intervient l’après-soleil.
    Les crèmes après-soleil sont toujours ultra hydratantes et vous apportent les éléments essentiels pour apaiser et réparer les dégâts causés à la peau.
    Hydrater sa peau permet également de prolonger et sublimer le bronzage. L’aloe vera est, par exemple, un excellent produit à cet effet.
  • Gérer son chrono
    Vous connaissez votre corps et êtes les mieux placés pour savoir quelles en sont ses limites. C’est pareil pour la peau.
    Gardez en tête qu’à partir d’un moment, votre peau arrivera au point où elle ne produira plus de mélanine. Il ne sert à rien dès lors de rester à la plage des heures durant pour bronzer encore et encore. Les études ont montré qu’en moyenne, la peau arrive au maximum de ses capacités après deux ou trois heures pour les peaux foncées, et forcément beaucoup moins pour les peaux plus claires.
  • Préférer un endroit qui vous offre un coin d’ombre
    Passer la journée au soleil, c’est intense, il faut s’accorder des pauses. Choisissez un endroit où vous pouvez vous mettre à l’ombre également, ou prévoyez un parasol, tout simplement.
  • Non aux accélérateurs de bronzage
    Il existe nombre de produits solaires qui vous promettent de bronzer plus vite. Il n’existe aucune crème qui stimule le bronzage, qu’on s’entende bien…
  • Prendre des compléments alimentaires
    Par contre, il est tout à fait possible de stimuler et préparer la peau à l’aide de compléments alimentaires qui contiennent du bêta carotène. Elle aide la peau à augmenter ses défenses naturelles contre les UV tout en améliorant sa capacité de bronzer. Par contre, prendre ce genre de compléments ne signifie pas que vous n’avez plus besoin de vous protéger des rayons du soleil !
    De même, manger des aliments riches en anti-oxydants favorise la production de protections naturelles de la peau contre les rayonnements solaires. Tomates, carottes et autres fruits et légumes rouges et oranges !
  • Le banc solaire
    Après le fake tan, le premier réflexe serait de se tourner vers le banc solaire, ce qui est une erreur monumentale. Les risques de cancer sont encore pire avec les UV de salon.
    Pas étonnant que la plupart finissent par devoir fermer, tellement le banc solaire est nocif pour la peau.
    C’est un big no-no !

Après lecture de cet article, vous êtes devenu expert du soleil et de la peau. Vous savez maintenant ce qui fait bronzer votre peau, et ce que vous devez faire pour avoir un bronzage parfait de surfeuse californienne, tout en préservant votre jolie peau des mauvais effets du soleil !

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!