Aujourd’hui dans notre blog de femmes nous allons vous donner quelques remèdes à la maison pour la cystite.  Il s’agit d’une inflammation de la vessie qui peut ou non être causée par une infection, mais qui, dans tous les cas, cause un inconfort grave lors de la miction, des douleurs, des rougeurs et même de la fièvre. Si ce problème n’est pas traité à temps, il peut entraîner une infection rénale grave, avec de graves conséquences sur la santé.

La cystite peut survenir chez les hommes, les femmes ou les enfants, mais elle est plus fréquente chez les femmes. Ceci est attribué au fait que l’urètre est plus court chez la femme, ce qui facilite l’entrée des infections de l’extérieur dans le corps. On estime que plus de la moitié des femmes souffrent de cystite une ou plusieurs fois dans leur vie.

Symptômes de la cystite

Certains des symptômes de la cystite sont : besoin constant d’uriner, sensation de brûlure en urinant, urine foncée, apparition de sang dans l’urine, rougeur dans la peau de la vulve, pression dans la région abdominale inférieure, et dans les cas plus graves fièvre, vomissements et nausées.

Tous ces symptômes sont très semblables à ceux d’autres infections comme la gonorrhée ou l’urétrite, il est donc absolument nécessaire de consulter un spécialiste pour poser un diagnostic correct. Surtout si vous souffrez de diabète, d’hypertension artérielle, de problèmes rénaux ou si vous êtes enceinte.

Une fois la cystite détectée, elle est généralement traitée avec des antibiotiques. Cependant, nous pouvons compléter ce traitement avec des remèdes naturels qui accélèrent le processus et font disparaître les symptômes rapidement.

Soulager la cystite avec des remèdes maison

L’un des remèdes les plus importants et les plus simples à la maison est de boire une grande quantité d’eau par jour. Boire régulièrement de l’eau aide à nettoyer les voies urinaires en nous obligeant à uriner fréquemment. Ce sera ennuyeux parce que nous ressentirons de la douleur en urinant, mais c’est très efficace.

Il est également conseillé de prendre des aliments diurétiques dans le même but. L’ananas est l’une des meilleures options, car il contient une enzyme désinflammante. Nous pouvons également utiliser d’autres diurétiques, comme l’infusion de bouleau, la prêle, le thé au céleri ou le thé au laurier. D’autre part, le thé vert, le café et les boissons alcoolisées doivent être évités car ils irritent la vessie.

Un des aliments les plus bénéfiques dans ce cas est le jus de canneberge, mais il doit être totalement naturel et toujours non sucré. Contient des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antibiotiques. Ses substances antioxydantes (proanthocyanidines) empêchent les bactéries d’adhérer aux parois des voies urinaires, combattant ainsi les infections.

Il est important de produire le jus naturellement dans notre propre maison, car les contenants préparés pour la vente n’ont pas les mêmes propriétés. De plus, nous évitons ainsi de consommer les additifs et les arômes artificiels qui les caractérisent.

En plus de l’alimentation, les bains de siège aident aussi à combattre la cystite. Ils peuvent être faits en versant quelques gouttes d’huile d’arbre à thé ou d’huile essentielle de pin dans l’eau. Il est également recommandé d’alterner l’eau chaude et l’eau froide.

Prévenir la cystite

Enfin, il existe des moyens de prévenir l’apparition de la cystite. Par exemple, maintenez une bonne hygiène, nettoyez toujours la zone de l’avant vers l’arrière, portez des sous-vêtements respirants, ne lavez pas excessivement, buvez trop de liquide, n’urinez pas trop fort et ne gardez pas la zone mouillée trop longtemps.