Ventre gonflé: est-ce dû à une malabsorption, une intolérance ou une allergie alimentaire ?

On se demande parfois pourquoi en soirée, on se retrouve parfois ballonné. Cette sensation de ventre gonflé et cette impression de tension au niveau des intestins n’est vraiment pas agréable. Cet article tente de comprendre les causes du ventre gonflé.

Ventre gonflé, les principales causes

Le ventre gonflé chez l’adulte ou chez l’enfant se traduit par des ballonnements. C’est un trouble digestif de plus en plus fréquent et peut causer des gênes dans la vie de tous les jours. Ces ballonnements, que l’on appelle par flatulences, sont causés par la présence de gaz dans le ventre. Pour comprendre ce phénomène, il faut d’abord connaître les causes et elles sont multiples. En effet, une mauvaise alimentation quotidienne avec beaucoup de glucides, du sucre et des épices en excès, beaucoup de gras, de boissons gazeuses ou d’alcool entre autres provoque des ballonnements. Ce type d’alimentation provoque des gaz dans l’intestin grêle, et se manifeste par le gonflement de l’abdomen. En plus de l’alimentation, il y a l’anxiété, le stress, le tabac ou le manque de sport sont des causes fréquentes de ce trouble digestif.

Beaucoup d’individus sont de plus en plus touchés aujourd’hui par les gonflements de ventre. Ce trouble a des conséquences indésirables dans la vie quotidienne. En effet, il est à l’origine de gargouillis fréquents au niveau du tube digestif, ce qui est gênant en société. Pour se sentir mieux et se libérer de cette lourdeur au niveau de l’abdomen, l’individu touché par ce trouble digestif émet souvent des pets pour les expulser ou des éructations. Ces rejets de gaz sont la plupart du temps nauséabonds à cause de la fermentation qui s’est produite dans le ventre. Ce qui peut pousser l’individu à limiter voire à ne plus avoir de vie sociale pour cacher son problème de santé qui est très embarrassant. Le trouble digestif peut aussi avoir des conséquences importantes sur l’état mental de celui qui est touché, notamment à cause des douleurs occasionnées par les torsions et les spasmes de l’intestin. Sur le long terme, les ballonnements provoquent des brûlures d’estomac et des nausées qui vont rendre encore l’individu plus malade.

Pourquoi y a-t-il tant de bébés allergiques ?

Les allergies alimentaires peuvent également être une cause de ventre gonflé. Elles touchent aujourd’hui beaucoup d’enfants et de plus en plus de bébés. Parmi les allergies les plus fréquentes chez le bébé, c’est l’allergie au lait qui montre des symptômes dès les premières tétées. Souvent, quand on remarque que son bébé est irritable et en pleurs et/ou qu’il a mal au ventre, juste après avoir tété son biberon, on pense généralement à une allergie. Il faut dire que ces symptômes sont fréquents dans le cas de l’allergie au lait de vache. Cependant, il y a d’autres types d’allergies liées à certains aliments qui provoquent des douleurs, de l’irritabilité, de la constipation et des diarrhées chez les bébés. Ce phénomène qui inquiète beaucoup de parents et des spécialistes de la santé a des causes qu’il faut connaître, afin de trouver des solutions efficaces.

Les allergènes sont les causes des réactions allergiques chez les bébés. Avec le lait de vache, les protéines sont souvent les allergènes qui rendent les bébés malades. Ces protéines qui sont au nombre de vingt-cinq et occasionnent des réactions douloureuses au niveau du tube digestif. Il y a aussi des allergènes alimentaires avec les protéines de l’œuf qui occasionnent des réactions cutanées et des troubles digestifs. Généralement, ces allergies surviennent parce que l’organisme du bébé n’a aucune tolérance pour ces aliments. Le système immunitaire de bébé réagit mal face à ces aliments, parce qu’il le considère comme une agression dont il faut se protéger. En effet, toutes les allergies sont dues au fait que l’organisme de bébé ne supporte pas certains composants alimentaires. Ce qui se manifeste par des troubles digestifs ou d’autres réactions sur la peau par exemple. Ce phénomène d’allergie chez les bébés, contrairement aux intolérances alimentaires, disparaît la plupart du temps après quelques mois, surtout en ce qui concerne l’allergie au lait de vache. Toutefois, il faut noter que chaque bébé étant unique, les allergies peuvent durer un peu plus longtemps d’un bébé à un autre.

La nutrition : le meilleur outil pour améliorer le système immunitaire

Le système immunitaire, même si on ne le voit pas, joue un rôle protecteur sur l’organisme de jour comme de nuit et sur le ventre gonflé ou non. Il intervient sur la guérison des différentes maladies et sur une prévention efficace. Le système immunitaire de l’individu le protège contre les maladies même redoutables et les autres agressions sur son organisme. Il est donc un élément important pour avoir une bonne santé et pour vivre plus longtemps. Toutefois, il faut noter que le système immunitaire est étroitement lié au tube digestif de chaque individu. En effet, il est clair aujourd’hui aux yeux de la science que le tube digestif a un rôle méconnu sur notre immunité. De ce fait, notre alimentation a des incidences sur notre système immunitaire. C’est pour cette raison qu’il est important d’avoir un bon régime alimentaire, pour prendre soin de son système immunitaire.

Dès lors, il est important de se poser les bonnes questions, afin de trouver une alimentation capable de renforcer le système immunitaire de chaque individu. Une alimentation riche en probiotiques renforce le système défensif de l’organisme face à certaines infections au niveau du tube digestif. En effet, ces probiotiques rendent la flore intestinale plus dense et plus forte pour jouer un rôle de défenseur face aux microbes. Il faut noter aussi qu’avoir une nutrition équilibrée en intégrant les fruits et les légumes, les poissons, un peu de viande rouge et les viandes blanches, les légumineuses, pour ne citer que cela a des conséquences positives sur le système immunitaire. L’équilibre alimentaire renforce le système immunitaire et permet à l’organisme de se battre contre les maladies et les allergies, de plus en plus fréquentes au niveau de la population. Pour que cette nutrition soit un moyen d’améliorer le système immunitaire, il est essentiel de privilégier les aliments sans beaucoup de pesticides, voire bio, pour les adultes, les personnes âgées, mais surtout pour les enfants qui n’ont pas encore de solides défenses immunitaires.