Tendances modesConseils et astuces modeAllier mode et écologie : une utopie ?

Allier mode et écologie : une utopie ?

À l’heure où la santé de la planète est au cœur des préoccupations, il est rassurant de savoir qu’il est tout à fait possible d’allier mode et écologie. Les fashionistas disposent de plusieurs solutions pour consommer la mode de manière plus responsable. Les industriels, pour leur part, peuvent réaliser des efforts pour réduire la pollution inévitablement engendrée.

Mode, surconsommation et pollution

L’industrie de la mode a fait et continue encore de défrayer la chronique avec ses nombreux abus, cette industrie rejette une importante quantité de déchets et de CO2 nuisibles pour l’environnement et pour nous. Elle occupe en outre la seconde place dans la liste des industries les plus polluantes au monde.

La pollution générée par l’industrie de la mode

Un chiffre qui traduit parfaitement à quel point l’industrie de la mode est polluante est celui de la quantité d’eau claire nécessaire pour produire un t-shirt en coton : 2 700 litres. De même, produire et laver un jean engendre la même quantité de CO2 qu’un véhicule qui a au moins roulé 111 km. L’industrie de la mode à elle seule émet en outre plus de gaz à effet de serre que l’ensemble des trafics maritimes et des vols mondiaux réunis. Chaque seconde, un container rempli de textiles est enfoui sous terre ou incinéré. Nous notons également que 3 articles de mode sur 5 sont jetés moins d’un an après leur achat. Lorsque vous lavez un vêtement synthétique, ce dernier libère près de 2 000 microfibres en plastique qui se déversent inexorablement dans l’océan et qui seront très probablement absorbés par la faune maritime ce qui causera inévitablement leur mort.

Le grand pas des marques de mode responsables

La règle pour allier mode et écologie est de consommer moins, mais mieux. L’on retrouve actuellement de plus en plus d’enseignes qui proposent des collections « green » réalisées à partir de matières recyclées ou Bio. Toutefois, tournez-vous idéalement vers les marques engagées et vers les enseignes qui utilisent des emballages entièrement éco-responsables comme Tresorbay.com, elles incluent dans leur politique un commerce équitable, une production de matières premières Bio et respectueuses de l’environnement, le respect des savoir-faire et des bonnes conditions de travail.

Les méthodes pour réduire l’impact environnemental de la mode

Aujourd’hui, tous les acteurs de la mode, créateurs, industriels, commerçants et consommateurs peuvent faire en sorte que ce secteur soit moins polluant pour la planète. En tant que consommateur, vous pouvez tout à fait rester à la mode sans être un acteur direct de cette pollution.

Adopter les bonnes pratiques pour tendre vers le plus écologique

Quelques gestes simples permettent de réduire l’impact environnemental de la mode. Vous pouvez par exemple acheter des accessoires en bois qui proviennent de forêts qui sont gérées de manière équitable. Une autre option consiste à acquérir les pièces qui vous intéressent auprès d’enseignes qui mènent des actions en faveur de l’écologie. Il peut s’agir de la plantation d’un arbre en contrepartie de chaque achat. Idéalement, les entreprises devraient privilégier les emballages sans plastique.

Acheter local et en seconde main

Le style et la mode sont des concepts subjectifs contrairement aux habitudes d’achat des consommateurs de vêtements. Pour limiter l’impact négatif des process liés à la production de nouveaux habits, vous pouvez privilégier les vêtements de seconde main. Donner une seconde vie à des vêtements vous évite de rentrer dans le jeu de la production de nouvelles pièces en raison de la demande. Il est en outre tout à fait possible de trouver de belles pièces en excellent état dans les friperies ou sur les sites de revente en ligne. Un autre excellent moyen de préserver la planète tout en restant à la mode est d’acheter des références conçues et commercialisées sur place. En privilégiant les fabrications locales, vous limitez grandement les circuits de transport malheureusement très polluants.

Nos autres astuces pour consommer la mode de manière plus responsable

Une consommation responsable de la mode nécessite de vous investir dans un cercle vertueux qui permet de meilleures conditions de travail, une réduction de l’empreinte carbone et du transport. Cette action invite également, à l’utilisation de matières naturelles certifiées Bio, également moins coûteuses en énergie et en ressources.

Faites le tri et réfléchissez bien avant d’acheter

Le premier pas pour consommer la mode de manière plus responsable consiste à faire le tri dans ce que vous possédez dans vos tiroirs. N’hésitez pas à donner ou à vendre les vêtements que vous ne portez pas/peu/plus. Si vous en possédez qui sont beaucoup trop abîmés, apportez-les dans les recycleries qui leur offriront une seconde vie. Ces premières actions sont de très bons débuts qui vous permettront en outre d’affiner vos goûts et vos besoins afin de réaliser des achats raisonnés si vous devez en faire. Dans ce cas, posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer. Pourquoi voulez-vous acheter cette pièce et en avez-vous réellement besoin ? Son achat peut-il attendre ou vous la faut-il immédiatement ? N’avez-vous pas déjà une pièce similaire ? Comment et où a-t-elle été produite ? Dans tous les cas, préférez un achat en seconde main dans les vide-dressings, les friperies, les brocantes ou les dépôts-ventes.

Allier mode et écologie

Prenez soin de vos vêtements et réparez/customisez-les

Nous vous encourageons vivement à prendre soin de vos vêtements pour en limiter la consommation. Dans ce cadre, privilégiez un lavage à basse température en utilisant une lessive naturelle/Bio qui respecte les tissus. Si vous remarquez un petit accroc sur une pièce, réparez-le au lieu d’en acheter de suite une nouvelle. N’hésitez pas également à ajouter de petits détails sur vos vêtements pour donner une impression de nouveauté. Les broderies, les rubans ou les boutons décoratifs sont autant d’idées créatives qui vous permettent de customiser vos habits. Pour pousser l’idée plus loin, vous pouvez par exemple transformer un jean troué en short ou participer à des ateliers qui vous apprennent l’art de la customisation. En effet, réaliser des améliorations soi-même sur ses vêtements est un bon moyen de consommer de manière responsable.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!