Tendances modesLa certification des diamants : quelle importance ?

La certification des diamants : quelle importance ?

Rond, ovale, coeur, princesse… : les diamants sont de véritables bijoux précieux dont la valeur peut dépasser les millions d’euros ! Vous en trouverez de plus abordables dans toutes les joailleries, mais attention : assurez-vous que le diamant qui vous fait de l’œil soit accompagné de son certificat d’authenticité. Ne vous laissez pas éblouir par la splendeur de certains bijoux. Découvrez l’importante et les différentes certifications qui caractérisent les diamants.

Pourquoi un diamant a-t-il besoin d’un certificat ? 

La certification d’un diamant est un incontournable dans le milieu de la joaillerie : véritable carte d’identité d’une pierre précieuse, il permet d’identifier de façon unique un diamant, ce dernier ne pouvant être confondu avec aucun autre. Document officiel émanant de laboratoires de gemmologie indépendants, le certificat d’authenticité d’un diamant permet d’évaluer précisément sa qualité et surtout son prix ! Pour un mariage inoubliable et éblouissant par exemple, il est important de bien choisir sa robe de mariée, mais aussi le diamant qui saura la mettre en valeur. Pour éviter arnaques ou prix exorbitants, référez-vous au certificat du diamant de vos rêves. Celui-ci apporte de nombreuses précisions sur les caractéristiques de la pierre, notamment ses 4C :

  • Cut (taille) ;
  • Carats (poids) ;
  • Color (couleur) ;
  • Clarity (pureté).

Attestant de la valeur unique du diamant, le certificat d’authenticité est apparu dans les années 70. Inventé par le laboratoire de gemmologie américain GIA (Gemological Institute of America), le certificat d’authenticité d’une pierre précieuse se présente désormais sous différents formats en fonction du laboratoire d’expertise (plastifié, grand ou petit format type carte de crédit…). Différentes données, cachées ou cryptées (hologrammes, textures diverses, etc.), rendent ce certificat infalsifiable. Plusieurs certifications permettent d’identifier et d’évaluer un diamant.

Certificat diamants
Source : NS.photographer / Shutterstock.com

Quelles sont les différentes certifications pour les diamants ?

Le coût de certification d’un diamant varie en fonction des 4C de la pierre, donc de son prix estimé. Cependant, il est possible de faire certifier un diamant auprès de différents laboratoires indépendants, chacun ayant des normes plus ou moins strictes par rapport aux autres. Pour plus d’informations, rendez-vous sur i-diamants.com et plongez-vous dans des collections merveilleuses de fabrication française. À l’origine de la certification des diamants, le laboratoire le plus réputé mondialement pour son expertise est incontestablement le GIA. Cependant, d’autres laboratoires se sont aussi fait leur place dans le milieu de la joaillerie de luxe. Nous pouvons par exemple citer les experts du diamant suivants :

  • HRD (Hoge Raad voor Diamant), situé à Anvers en Belgique ;
  • IGI (International Gemological Institute), implanté dans plusieurs grandes villes mondiales telles que New-York, Toronto, Hong Kong…

Le GIA, le HRD et l’IGI sont les 3 laboratoires gemmologiques les plus reconnus et prisés partout dans le monde. Acheter un diamant dont le certificat d’authenticité émane de l’un de ces labos assure fiabilité, sécurité et qualité de l’achat d’une pierre précieuse. En France, c’est le LFG, le Laboratoire Français de Gemmologie installé à Paris, qui propose les services de ses diamantaires.

Quelles sont les différentes certifications pour les diamants ?
Source : shutterstock.com

Peut-on vendre un diamant sans certificat ?

Certains diamants se vendent sans certificat. En effet, les diamants estimés en dessous de 0,3 carats ne sont pas tous certifiés : le coût de la certification peut parfois dépasser la valeur financière du bijou, rendant superflue son expertise. Dans d’autres cas, il est possible de posséder un diamant sans son certificat et de vouloir le vendre : documents perdus, dons ou héritages par exemple. Mais est-ce alors possible de revendre son diamant ? Oui, il n’y a pas d’interdiction de vente de diamant sans certificat : certains diamantaires acceptent de vous racheter votre bijou, après une petite expertise tout de même.
Plus votre diamant aura de la valeur (ou s’il s’agit d’un diamant brut), moins vous pourrez vous passer de son certificat d’authenticité. Gage de confiance, il permet à la fois d’évaluer la qualité du bijou et d’en estimer son prix le plus précisément possible. Donc si vous souhaitez obtenir le meilleur prix de votre diamant, n’hésitez pas à le faire certifier ! Imaginez la situation inverse : vous souhaitez acheter un diamant en bijouterie au prix fort mais le joaillier refuse de vous fournir le certificat d’authenticité justifiant son prix : le prendriez-vous ?

Pour éviter les fraudes et protéger les pierres précieuses, il est également possible d’ajouter une inscription laser sur les diamants (invisible à l’œil nu), qui sera reportée sur le certificat d’authenticité. Pour les diamants les plus rares, certains propriétaires n’hésitent pas à mettre leur bijou sous scellé.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!