FamilleComment réussir son voyage en voiture avec bébé ?

Comment réussir son voyage en voiture avec bébé ?

Pour un bébé, être obligé de rester assis sans pouvoir bouger et pendant plusieurs heures dans une voiture est une vraie torture. Avant de partir pour un long voyage, vous devez bien vous préparer afin que le trajet soit agréable autant pour vous que pour votre bout de chou. Entre le confort dans votre véhicule, les pauses multiples, les différentes occupations, la bonne ambiance et la sécurité, trouvez le bon compromis pour bien démarrer vos vacances.

Optimiser le confort dans votre véhicule

Retenez d’ores et déjà que ce n’est qu’à partir de 9 kilos qu’un enfant peut voyager en étant installé dans un siège auto convenant à son poids. Lorsque vous voyagez avec bébé, il vaut mieux tout prévoir pour éviter le stress et réagir efficacement en toute circonstance.

  • Le sac à langer doit être mis à portée de main pour avoir accès aisément aux médicaments, biberons, lingettes, couches, etc. pendant les pauses.
  • Un sac de survie, contenant sacs à vomi, mouchoirs, goûters (boudoirs, gourdes de compotes, bonbons), biberon d’eau ou bouteille, doit également être placé à proximité de vous en cas de besoin. Pensez également à prévoir des repas pour petits et grands pour faire des économies et pour anticiper en cas de panne, d’embouteillages ou d’intempéries.
  • Couverture et oreiller sont indispensables pour le confort de votre bout de chou. Pensez aussi à emporter les différents objets qui le rassurent habituellement, tels que ses tétines et ses doudous.
  • Les tenues de rechange sont incontournables en prévision de l’eau ou des jus qui peuvent se renverser sur le tee-shirt ou encore des couches pouvant facilement déborder.

La sécurité avant tout

La sécurité est le maître-mot pour effectuer un trajet serein et agréable. Avant le départ et après chaque pause, assurez-vous que :

  • Le siège auto bébé est bien fixé et que votre tout-petit est bien attaché de façon permanente que ce soit pour des longs ou des courts trajets.
  • Le conducteur se sent bien reposé avant de démarrer.
  • Les bagages sont bien rangés aux endroits adaptés pour éviter qu’ils atterrissent sur votre enfant en cas de freinage soudain ou de choc.
La sécurité avant tout
Source : shutterstock.com

Se tenir prêt en cas de mal de route ou mal au cœur

Si certains bébés supportent sereinement les différents virages et secousses au cours du trajet, d’autres peuvent souffrir du mal de route ou mal au cœur, même s’ils sont installés sur un bon siège auto pour bébé. Afin d’éviter ces situations :

  • Prenez soin de bien aérer votre voiture.
  • Regardez continuellement la route. Si votre bébé a mal au cœur, proposez-lui un jeu où il simule la conduite avec un faux volant.
  • Trouvez divers jeux pour l’occuper.
  • Pensez à nourrir votre bout de chou avant le départ. Toutefois, évitez les boissons trop sucrées, le lait et donnez-lui plutôt un repas léger avec peu de graisse et riche en sucre lent.
  • Après avoir demandé l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin traitant, prenez ou donnez-lui des médicaments pour profiter en toute quiétude du trajet.

Prévoyez toujours des mouchoirs, serviettes, torchons, lingettes et sacs en plastique qui vous seront utiles si vos enfants ont souvent le mal de route.

Des temps de pause s’imposent

Il n’est pas évident pour un bébé de rester assis sans bouger durant un long trajet en voiture. Le manque de contact physique et visuel peut le faire paniquer, puis entraîner certaines crises. Pour éviter ces dernières, il est recommandé de l’installer dans un endroit où vous restez en permanence dans son angle de vision.

Étant donné que bébé aura besoin de faire la sieste, par habitude et à cause du trajet plus ou moins long, ne prenez pas de pause pendant son sommeil.

  • Pour changer sa couche ou lui donner le biberon, les temps de pause sont à privilégier à son réveil ou juste avant qu’il ne s’endorme.
  • Optez pour des lieux où petits et grands pourront se détendre, particulièrement des endroits où vos enfants pourront courir et se défouler. Profitez-en pour leur faire des câlins, surtout à votre bébé qui attend impatiemment ce moment pour rester blotti dans vos bras.
  • Pour la sécurité du conducteur, il est généralement conseillé de s’arrêter toutes les 15 minutes au minimum et toutes les deux heures au maximum. Les deux heures sont le temps maximum pendant lequel un bébé peut supporter de rester assis sans pouvoir bouger.
Des temps de pause s’imposent
Source : shutterstock.com

Jouer avec lui

Parlez à votre bébé pour le rassurer tout au long du trajet. Vous pouvez également lui raconter des histoires ou chanter ses comptines et chansons préférées pour l’occuper. Au cas où vous commencez à être fatigué, pensez à :

  • Lui faire écouter des CD d’histoires ou de la musique.
  • Sortez ses peluches musicales, ses hochets, marionnettes et doudous pour jouer avec lui. Pensez à bien régler le volume des jouets sonores pour ne pas déranger le conducteur. Pour développer ses sens et l’occuper pendant tout le trajet, vous pouvez aussi installer une arche de jeux ou un mobile de voyage sur son siège auto ou son cosy.
  • Si votre petit a 2 ans et plus, vous pouvez varier les jeux en lui proposant de deviner des mots simples ou en jouant au « ni oui ni non ». Proposez-lui de compter le nombre de voitures d’une couleur que vous aurez choisie ou encore de trouver des mots qui se terminent par une lettre donnée afin d’enrichir son vocabulaire.
  • Bien que de nombreux parents optent pour la solution des écrans pour occuper leurs enfants, cette solution est à proscrire. Selon le ministère de la Santé et le CSA ou conseil supérieur de l’audiovisuel, les enfants âgés de moins de trois ans ne doivent pas recourir aux écrans, car ces derniers ont un impact négatif sur leur développement.

Gérer efficacement les conflits

Si vous voyagez avec plusieurs enfants, soyez prêt à gérer les disputes à tout moment. Pour éviter ce cas de figure :

  • Faites-leur part du programme de vos activités, notamment si le jeu choisi ne convient pas à leur âge.
  • Préparez des jeux en famille qui intéressent aussi bien les petits que les grands.

S’ils se chamaillent ou se disputent, demandez-leur de jouer chacun de son côté avec son jouet.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!