Avoir un enfant, c’est un saut dans l’inconnu. Quand vous passerez la porte de votre logement pour la première fois avec lui, vous réaliserez que plus rien dans votre vie ne sera comme avant. C’est un cap si important dans une vie qu’il est impossible de s’y préparer parfaitement. Néanmoins, il y a toute une série de choses à prendre en compte pour s’y préparer du mieux possible.

N’essayez pas de trouver une recette absolue

La première chose à faire avant d’accueillir son premier enfant dans sa vie et chez soi, c’est de se rendre compte qu’il n’y a pas de recette absolue qu’il serait possible d’appliquer pour obtenir des résultats miraculeusement parfaits. Tous les bébés sont différents, dès leur naissance, et tout le monde n’est pas d’accord sur la démarche à suivre.

Vous ferez donc inévitablement des erreurs et le plus important, c’est d’éviter de faire les plus graves d’entre elles. Ensuite, suivez simplement des sites spécialisés sur la question, comme l’excellent Petit mais Fort, pour recevoir fréquemment des conseils et pour garder un esprit ouvert aux nouveautés et aux dernières innovations dans le monde de la puériculture.

Aménagez votre logement pour protéger votre enfant

L’arrivée d’un enfant dans un logement doit vous forcer à regarder votre maison sous un tout nouvel angle : celui qui vous permettra de détecter tous les dangers potentiels pour votre enfant. Effectivement, quand seuls des adultes vivent quelque part, ils ne se donnent pas la peine de prendre certaines précautions. Il va donc falloir repenser l’aménagement de votre logement en conséquence.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout d’abord, qu’il faut commencer par mettre hors de porter des enfants tout un tas de produits ménagers dont vous vous servez. Vous allez également devoir installer de quoi interdire l’accès à certaines pièces ou même aux escaliers. Surtout, sachez que les enfants grandissent et apprennent vite. Beaucoup de systèmes de protection deviennent rapidement inefficaces.

Ne tombez pas dans la paranoïa

Il ne faudra sans doute pas plus de quelques secondes pour que votre enfant devienne l’être humain le plus précieux à vos yeux. Malheureusement, pendant encore de longs mois, il sera incapable de vous exprimer précisément ce qui lui passe par la tête, ses émotions, ses besoins, ses envies et ses douleurs. Il est alors facile de tomber rapidement dans la paranoïa et de s’inquiéter pour lui en permanence.

S’il faut que vous restiez attentive et vigilante, il sera tout à fait contre-productif de transmettre à votre enfant un sentiment de peur et d’inquiétude permanente. Restez donc proche de lui, prenez soin de lui, mais ne vous inquiétez pas inutilement. Il est normal que toutes les journées de sa courte vie ne soient pas parfaites, qu’il tombe parfois un peu malade. Il a simplement besoin de grandir entouré d’amour.

Noter cet article