DécorationComment transformer un toit classique en toit terrasse ?

Comment transformer un toit classique en toit terrasse ?

Que ce soit pour gagner des mètres carrés de vie supplémentaires ou s’offrir un espace détente durant l’été, la création d’un toit terrasse fait partie des projets qui se multiplient ces dernières années. Mis à la mode avec l’émergence des rooftops, se doter d’un toit plat permet de profiter d’une large terrasse, mais également d’une vue magnifique avec peu de vis-à-vis. Bien que la transformation d’un toit classique en toit terrasse représente de gros travaux, il est important de comprendre chaque étape du processus pour cerner les tenants et les aboutissants du projet.

Quels sont les travaux pour transformer un toit classique en toit terrasse ?

Avant d’y installer pots de fleurs et arbustes, pergola en bois et bains de soleil en aluminium pour profiter au maximum de l’été, plusieurs travaux sont à prévoir.

Couler une dalle de béton

Pour la création d’un toit terrasse, vous n’avez pas besoin d’un charpentier ou d’un couvreur. La création de ce type de structure se fait via un architecte ou un bureau d’étude de construction.

La première étape est la mise en place d’une dalle de béton, soutenue par des poutres. Cette fondation servira de structure de base du toit et assurera sa solidité.

Mettre en place l’isolation

En plus du béton pour la structure, il est important de penser à l’isolation du toit terrasse. Un toit terrasse mal isolé conduit à des déperditions thermiques au sein de l’habitation.

Mettre en place l’isolation
Source : shutterstock.com

En général, l’étanchéité est faite par une succession de différentes couches :

Un pare-vapeur

La pose d’un pare-vapeur est effectuée pour éviter toute infiltration d’humidité ou condensation d’eau à l’intérieur du mur, menant à la formation de moisissure et à l’affaiblissement de la structure sur le long terme.

Un isolant

Après le pare-vapeur, il est important de procéder à la pose de l’isolant thermique. Il peut s’agir de laine de verre, de liège, de laine de mouton ou encore de mousse phénolique. L’important est de faire en sorte d’isoler le toit terrasse de façon à éviter les infiltrations et déperditions de fraicheur ou de chaleur.

La chape souple d’étanchéité

La chape souple d’étanchéité est une étape qui peut être sautée, dépendamment des matériaux choisis. La chape souple d’étanchéité a, comme son nom l’indique, le rôle d’assurer une étanchéité à toute épreuve au toit, une condition sine qua non pour la pérennité du bâtiment et du toit terrasse.

Le revêtement d’étanchéité

Enfin, le revêtement d’étanchéité sert à la fois de revêtement final et de couche étanche. Son rôle est là aussi de protéger le toit de l’eau, l’humidité et de toutes sortes d’infiltrations, mais également d’offrir un aspect fini à celui-ci.

Le revêtement d’étanchéité
Source : shutterstock.com

Le revêtement de sol

Dépendamment des désirs de chacun, un revêtement de sol peut être ajouté pour finaliser la création du toit terrasse. Purement esthétique, le revêtement de sol est un élément décoratif, non obligatoire, mais souvent apprécié.

Quelques détails à ne pas oublier

Si la transformation d’un toit classique en toit terrasse représente une grande partie des travaux, il est important de ne pas oublier les actions annexes comme la mise en place d’un garde-corps ou la sécurisation de l’accès au toit terrasse.

Faut-il des autorisations ?

Comme toute action impactant l’allure extérieure d’une structure, il est obligatoire de déposer une demande de permis de construire auprès de sa mairie.

La demande doit être accompagnée d’une étude de faisabilité, réalisée par un ingénieur ou un architecte. Une attestation certifiant que les travaux ne mettront pas en danger la structure et la solidité du bâtiment est également demandée.

Dans le cas d’un immeuble collectif, il est impératif d’obtenir l’accord des copropriétaires de l’immeuble, et cela, avant de déposer la demande d’autorisation à la mairie.

Quel revêtement choisir pour une terrasse de toit ?

Le revêtement en bois

Le revêtement en bois est un choix privilégié par nombre de particuliers. Ce matériau 100% naturel apporte un peu de chaleur et une touche de couleur souvent bienvenue. Pour un toit terrasse, les essences exotiques sont à privilégier en raison de leur résistance à l’humidité. Le bois doit évidemment être traité pour résister à la fois aux UVs et à la pluie.

Quel revêtement choisir pour une terrasse de toit ?
Source : shutterstock.com

Le carrelage

Idéal pour un aspect moderne et épuré, le carrelage fait partie des options les plus adaptées pour un toit terrasse. Étant exposé à la fois aux intempéries et au soleil, le mieux est d’opter pour du carrelage en céramique inaltérable et traiter de façon à éviter les reflets. Des propriétés anti-gel et antidérapant peuvent également se révéler utiles.

Le gazon synthétique

Parmi les dernières possibilités, le gazon synthétique regagne des points en matière de revêtement, mais cette fois-ci pour le toit terrasse. Apprécié pour créer un semblant de place verte chez soi, le gazon synthétique a l’avantage d’être étanche et peut intégrer un système de drainage de l’eau.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!