Beauté Grossesse : lutter contre les vergetures

Grossesse : lutter contre les vergetures

Les vergetures figurent parmi les désagréments les plus redoutés par les futures mamans durant leur grossesse. Et pourtant, rares sont celles qui y échappent. En effet, environ 50 à 80 % des femmes enceintes sont touchées. Les vergetures ont tendance à coloniser seins, ventre, fesses et cuisses. Bien qu’elles soient bénignes, elles portent un préjudice esthétique, raison pour laquelle elles deviennent l’ennemie jurée des femmes. Découvrez comment prévenir l’apparition de ces vergetures !

vergetures

Comment se forment les vergetures ?

Quoi de plus inesthétique que des vergetures sur le ventre et les cuisses ? Pourtant, personne n’y échappe pendant la grossesse, sans une bonne prévention comme l’utilisation d’une huile pour lutter contre les vergetures ou une crème. Lorsqu’elles s’installent, il est difficile de les éliminer, raison pour laquelle il convient d’agir avant qu’elles n’apparaissent. La peau est constituée de fibres de collagènes et de fibres élastiques, qui lui permettent de résister aux étirements. Les femmes enceintes subissent généralement une prise de poids conséquente, entraînant un étirement brutal de leur peau. Les fibres se cassent et rendent le derme moins extensible. De petites stries apparaissent par la suite, que l’on désigne sous le nom de vergetures.

Hormis l’étirement de la peau, les vergetures sont aussi dues à une hormone appelée cortisol. Fabriquée en grande quantité durant la grossesse, celle-ci est responsable de l’apparition de vergetures, en diminuant notamment la formation de collagène et en rendant la peau moins souple. Vous n’y échapperez pas si vous avez la peau fine !

En outre, l’apparition des vergetures peut aussi être liée à des questions d’hérédité, à la prise de médicaments ou de compléments tels que des corticoïdes ou des stéroïdes, ou encore à des maladies comme le typhoïde, la syphilis et le syndrome de Cushing.

Les vergetures : qu’est-ce que c’est ?

Les vergetures sont des déchirures au niveau du derme, qui se forment lorsque les fibres de collagènes responsables de l’élasticité de la peau se rompent. On les reconnait par leur aspect rosé et légèrement boursouflé au départ, avant de devenir blanc nacré au fil du temps.

Elles s’installent avec une largeur variable, pouvant aller de 1 mm à 15 mm et d’une taille allant de quelques centimètres à quelques dizaines de centimètres. Leur profondeur est fonction de leur taille et de leur ancienneté.

Les vergetures sont localisées un peu partout sur le corps, entre autres sur les cuisses, les fesses, les hanches, le ventre, les seins et parfois les bras et les mollets. Durant la grossesse, elles apparaissent surtout au niveau du ventre. Certains facteurs comme l’âge et l’obésité augmentent le risque.

Si elles se développent généralement aux 8 et 9e mois de grossesse, elles apparaissent parfois dès le début de la grossesse et même après l’accouchement, notamment avec l’allaitement et la perte de poids.

Comment prévenir les vergetures ?

La prévention, c’est le meilleur moyen pour lutter contre les vergetures ! N’hésitez pas à utiliser des produits qui aident à conserver la flexibilité de votre peau. Pensez cependant à bien choisir vos soins anti-vergetures adaptés à la grossesse pour obtenir le résultat attendu. Une fois installées, difficile de combattre ces vilaines marques, raison pour laquelle il faudra agir le plus tôt possible, notamment avant qu’elles n’apparaissent.

Appliquer des huiles de soin

Les huiles de soin sont les plus plébiscitées lorsqu’il s’agit de lutter contre les vergetures puisqu’elles ne contiennent pas d’eau, contrairement à la crème. Elles pénètrent plus facilement dans la peau et lui procurent assouplissement et élasticité, ce qui permet de limiter l’apparition de ces stries.

Assurez-vous cependant de choisir une huile spéciale femme enceinte et formulée exclusivement à base d’ingrédients naturels. Privilégiez les huiles végétales et hypoallergéniques, qui ne contiennent ni perturbateurs endocriniens, ni huiles minérales, ni d’alcool, ni huiles essentielles, ni d’autres substances toxiques déconseillées durant la grossesse et l’allaitement.

Notons que les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées directement sur la peau et certaines d’entre elles sont contre-indiquées durant la grossesse. Privilégiez les huiles formulées à base de rose musquée, d’amande douce, d’olive, d’avocat, d’argan ou de noix de macadamia pour leurs vertus assouplissantes et cicatrisantes.

Il est à noter que les huiles anti-vergetures s’utilisent dès les premiers mois de grossesse et même après l’accouchement. Pensez à faire un léger massage durant quelques minutes lors de l’application pour optimiser la pénétration du produit.

Bien s’hydrater

L’eau est aussi essentielle à l’assouplissement de la peau et diminue le risque d’apparition de vergetures. Pensez ainsi à l’hydrater de temps en temps avec de l’eau en prenant votre douche régulièrement, mais surtout en buvant beaucoup d’eau. Après la douche, il vous suffit d’appliquer votre huile ou votre crème.

Appliquer des crèmes

Il existe également des crèmes anti-vergetures qui sont formulées spécialement pour la grossesse. Préférez-les bio et pensez à choisir des crèmes capables de maintenir l’hydratation pour conserver l’élasticité de la peau. Appliquez régulièrement sur tout le corps en accentuant sur les zones à risque.

En outre, préférez les crèmes enrichies en huiles végétales comme l’amande douce, le karité, l’olive, le jojoba, l’avocat ou le germe de blé.

Prendre des vitamines

Certes, il n’existe pas d’aliment spécifique anti-vergeture, mais certains aliments peuvent contribuer à préserver la jeunesse et l’élasticité de la peau. C’est notamment le cas des aliments riches en antioxydants comme les fruits et les légumes.

Les bons gestes contre les vergetures

Dans la lutte anti-vergeture, pensez à faire un gommage hebdomadaire sous une douche chaude en vue de débarrasser votre peau des impuretés et de dilater les pores. Une fois votre peau bien propre et saine, faites un léger massage avec des mouvements lents et circulaires afin de faire pénétrer l’huile en profondeur.

Limiter la prise de poids

Durant la grossesse, il est tout à fait normal de prendre quelques kilos. Cependant, il est important de contrôler la prise de poids, notamment pour rester dans les proportions raisonnables, soit dans les 8 à 12 kilos jusqu’à l’accouchement. Pour cela, il faut manger sainement et équilibré, et éviter de grignoter à longueur de journée. Cela fera du bien au bébé, mais aussi à votre corps en limitant l’étirement de la peau.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!