Tendances modes Liste des noms des animaux pondent des œufs

Liste des noms des animaux pondent des œufs

Le règne animal est incroyable de beauté et de complexité, et représente une source infinie de fascination et d’émerveillement. Chaque être vivant présente ses propres caractéristiques, le rendant unique et singulier vis-à-vis des autres espèces, et remplit un rôle précis et fragile dans l’équilibre du monde et son harmonie. Comportement, biotope, régime alimentaire, mode de vie, mode de reproduction, et bien d’autres, sont autant de traits qui distinguent les espèces entre elles. S’il nous faudrait plus d’une vie pour faire le tour du sujet, nous allons commencer par le commencement et la manière dont les êtres qui peuplent cette Terre voient le jour. Quels sont les différents types de reproduction dans le monde animal ? Quelle est la différence entre ovipare, vivipare et ovovivipare ? Quels sont les animaux dits « vivipares » ?

Quelle est la différence entre ovipare, vivipare et ovovivipare ?

Avant de lister les animaux vivipares, faisons la différence et la distinction entre les trois modes de reproduction chez les animaux. Sans entrer dans un lexique trop biologique ou trop scientifique, et histoire de vulgariser le tout, il y a donc trois modes de reproduction :
  • Les ovipares : Animaux ou insectes qui pondent des oeufs. La croissance de l’embryon du petit se fait hors de l’organisme de la mère. L’embryon se forme dans l’oeuf, c’est ce qu’on appelle l’incubation ;
  • Les vivipares : La femelle donne naissance à un petit déjà formé, l’embryon s’est développé et formé dans l’utérus de la mère. La quasi-totalité des mammifères sont vivipares : cétacés, bovidés, équidés, félins, canidés, etc. Il existe deux exceptions, les ornithorynques et les échidnés ;
  • Les ovovivipares : Mélange complexe entre les deux premiers. La femelle donne naissance à un petit, ou plusieurs même, qui se sont déjà formés dans un œuf qui a éclos à l’intérieur de son organisme.
A noter que les requins sont les seuls animaux à présenter les trois formes de reproduction différentes. Certaines espèces sont ovipares, d’autres vivipares, et encore d’autres ovovivipares !

Quels sont les animaux dits «ovipares» ?

Comme déjà mentionné ci-dessus, le terme ovipare signifie tout simplement que le développement , la croissance et la naissance de l’embryon se font dans un œuf, en dehors de l’organisme maternel. La liste des animaux ovipares est variée, allant du scorpion à l’araignée, englobant nos amis à plumes, tout en passant dans les mers et océans avec les poissons et crustacés. Vous serez surpris d’apprendre également que les ovipares sont pas systématiquement des plumes, des écailles ou une carapace, mais peuvent aussi présenter une jolie toison.
  • Les animaux à plumes Tous les oiseaux sont ovipares. Certains oiseaux ne pondent qu’un ou deux œufs, tandis que d’autres peuvent en pondre jusqu’à deux douzaines d’œufs, comme c’est le cas pour le faisan. De manière générale, les oiseaux qui ne pondent que très peu d’œufs, comme le petit tinamou par exemple, ont des chances de survie réduites dans le monde sauvage. Ces oiseaux passent d’ailleurs le plus clair de leur temps à veiller sur leurs petits, afin d’assurer la pérennité de l’espèce. A contrario, les espèces aviaires qui pondent au minimum dix œufs, comme le canard mandarin, ont un taux de survie largement supérieur, réduisant de ce fait le besoin de rester auprès de leurs petits, les émancipant assez vite.
  • Les reptiles et les amphibiens Les grenouilles, les crapauds, les tritons et autres salamandres font tous partie de la famille des amphibiens, qui peuvent vivre sous l’eau et sur la terre ferme. Ces espèces pondent leurs œufs dans l’eau car elles ne possèdent pas de carapace et ont besoin d’un certain taux d’humidité. Il existe cependant quelques amphibiens, comme la Ranitomeya imitator, du Pérou, qui donne naissance à des tétards vivants, après que l’œuf fertilisé se soit développé dans l’oviducte, qui est le conduit qui achemine les ovocytes issus de l’ovaire vers l’utérus. Les reptiles, quant à eux, qui comprennent les lézards, les crocodiles, les tortues, les alligators, et les serpents, et qui sont des créatures soit terrestres, soit aquatiques, pondent leurs œufs dans l’eau ou sur le sol. En raison du risque élevé de l’exposition des œufs aux prédateurs, ce qui diminue considérablement le taux de survie d’une espèce à l’autre, les reptiles et les amphibiens ont tendance à pondre une couvée pouvant atteindre plusieurs centaines d’œufs.
  • Nos amis les poissons De par leur mode de vie totalement aquatique, les poissons pondent leurs œufs sous l’eau, ou l’océan. Morphologiquement, et c’est un secret pour personne, les poissons ne possèdent pas de bras, de jambes, ni d’ailes pour couver leurs œufs et aider à leur incubation. Dès lors, la ponte se procède comme suit : soit les poissons pondent au grès des courants, à l’eau libre, tout en nageant; soit ils pondent leurs œufs sur une plante ou une algue, sur laquelle ils restent en place; soit ils pondent leur portée d’œufs dans un trou. Le mâle lâche son sperme pour fertiliser les œufs de l’extérieur. Certaines espèces comme les poisson-chats, la famille des cichlidés (qui comprend le poisson clown et le poisson perroquet), conservent les œufs dans leur bouche après leur fertilisation, pour les protéger des prédateurs avant leur naissance. De même que pour les autres espèces, en raison du taux de survie réduit des espèces, les poissons peuvent pondre des centaines voire des milliers d’œufs en une seule fois.
  • Les petites bestioles Nombre de petites bêtes, les arthropodes, qui présentent un exosquelette, ou une carapace extérieure dure, sont ovipares. Sont repris dans cette catégorie araignées, scorpions, blattes, mille-pattes, homards et crabes. Ces espèces font partie des milliers d’arthropodes qui pondent des oeufs, jusqu’à des centaines par ponte. Certaines espèces font des oeufs qui ont déjà été fertilisés lors de l’accouplement, tandis que d’autres pondent des œufs qui attendent d’être fertilisés. Les espèces comme le crabe bleu pondent 8 millions d’œufs dans une poche externe qui seront fertilisés alors que la femelle les porte.
  • Les mammifères Certaines espèces de mammifères, au sang chaud, à poils ou à fourrure, pondent des œufs. Il n’existe en fait que cinq espèces de mammifères ovipares, dont l’ornithorynque et quatre différents types d’échidnés. Ces cinq espèces font partie de la famille des monotrèmes, le seul ordre de mammifère qui pond des œufs. Ces petites créatures ovipares et couvertes de fourrure sont tellement rares qu’on ne les retrouve qu’en Australie et que dans certaines régions du continent africain. Les monotrèmes se distinguent également des autres familles d’ovipares car ils produisent du lait pour nourrir leurs petits, comme le ferait n’importe quelle espèce de mammifère, y compris les humains. En règle générale, ils ne pondent qu’un ou deux œufs.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!