BeautéA partir de quel âge peut-on faire une implantation capillaire ?

A partir de quel âge peut-on faire une implantation capillaire ?

L’implantation capillaire est aujourd’hui une opération de chirurgie bien maîtrisée et efficace à condition qu’elle soit pratiquée par des professionnels aguerris. Pour autant, quand on n’est pas concerné, on ignore en quoi elle consiste et à quel âge elle peut être entreprise. Nous verrons dans cet article qu’une implantation cheveux concerne tous types de personnes indifféremment de l’âge. Puis, nous nous intéresserons à la greffe de cheveux essentiellement masculine qui se destine aux jeunes hommes touchés par ce phénomène qu’on appelle communément l’alopécie.

Quelles sont les personnes concernées par la chute de cheveux ?

Évoquer les personnes concernées par la chute de cheveux revient également à s’intéresser aux raisons qui peuvent en être la cause et comme vous allez pouvoir vous en apercevoir, elles sont aussi nombreuses que différentes. L’âge moyen d’une personne qui perd ses cheveux se situe aux alentours de la quarantaine pour les hommes et on évoque les termes d’alopécie androgénétique pour y faire allusion. Elle résulte d’un phénomène naturel qui conduit à une perte de cheveux irréversible chez les hommes au niveau de certaines zones du crâne, qui est causé par des facteurs génétiques héréditaires et/ou par un excès de production d’hormones mâles (la testostérone) qui accélère le cycle de pousse de la fibre capillaire et qui paradoxalement mène à la chute définitive des cheveux quand les cycles sont terminés. Les personnes concernées par la chute de cheveux sont aussi bien les hommes que les femmes (10 % d’entre elles). Concernant les hommes, 70 % d’entre eux sont touchés.

Quelles sont les personnes concernées par la chute de cheveux ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les autres causes à la chute des cheveux ?

Les causes qui peuvent conduire les personnes à être concernées par la chute de cheveux sont les suivantes :

  • L’alopécie liée aux excès de sébum : on parle aussi d’alopécie séborrhéique et selon les cas, elle peut être plus ou moins prononcée. Elle est provoquée par une production surabondante de sébum qui provoque l’étouffement du cheveu et le détruit. Cela a pour conséquence de provoquer une perte de brillance et une impression de cuir chevelu gras qui au contact du sébum semble s’alourdir. Le patient ressent des sensations de démangeaisons au niveau de son cuir chevelu et constate des chutes de cheveux et une perte du volume.
  • La chute de cheveux peut être causée par un niveau de stress en lien avec un choc psychologique ou une difficulté à surmonter la pression du quotidien (vie professionnelle, affective ou familiale).
  • Un dérèglement hormonal peut aussi provoquer une chute de cheveux. Souvent, un dysfonctionnement au niveau de l’hypophyse ou de la glande thyroïde en est responsable.
  • Chez les femmes, la ménopause et la production d’androgènes par les ovaires peuvent contribuer à cet état de fait.
  • Il existe parfois une cause appelée trichotillomanie qui est en lien avec un toc (maladie compulsive) qui conduit les personnes à s’arracher les cheveux pour faire face à leurs angoisses.
  • Une autre des raisons se trouve dans la façon de s’alimenter. Si des carences existent et que le corps manque de vitamines et de sels minéraux, les cheveux tombent.
  • Les maladies et les traitements médicamenteux peuvent également être la source de la chute des cheveux.
  • Les mauvais produits capillaires peuvent aussi provoquer des chutes de cheveux malencontreuses qui sont renforcées lorsque les femmes utilisent des fers à lisser ou à boucler qui fragilisent la chevelure.
Quelles sont les autres causes à la chute des cheveux ?
Source : shutterstock.com

À partir de quel âge une implantation capillaire est-elle envisageable ?

Une greffe cheveux peut être envisagée à tout âge et chez certains sujets masculins cela peut commencer vers 30 ans, car c’est l’âge vers lequel la chute commence à se stabiliser. De ce fait, le résultat d’une implantation capillaire se révélera beaucoup plus efficace. Il faut savoir, par ailleurs, que la greffe de cheveux est une technique particulièrement intéressante, car elle permet un résultat rapide et qui est très naturel. De plus, la greffe de cheveux offre sur la durée très peu de risques de rejets et les implants à terme reprennent un cycle de repousse identique à des cheveux naturels. Que l’on ait 30 ans, 50 ans ou 70 ans, il est donc possible de pratiquer une implantation capillaire pour se sentir mieux dans sa peau et affronter sereinement le quotidien. Toutefois, il convient de s’adresser à des professionnels confirmés et reconnus pour une prestation de qualité.

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!