Famille Enfants Quels animaux sont omnivores ?

Quels animaux sont omnivores ?

Le règne animal est aussi vaste que complexe. Pour nous aider à bien tout comprendre, les chercheurs, scientifiques et autres biologistes se sont attelés à la tâche ardue de classifier les êtres vivants selon de nombreux critères différents. Les animaux se voient ainsi classés en classes différentes suivant leur apparence (s’ils ont des poils, des écailles, des plumes, etc), suivant leur squelettes (s’ils sont vertébrés ou invertébrés), suivant leur habitat (s’ils vivent sur terre ou dans l’eau), leur mode de déplacement (s’ils marchent, volent, rampent ou nagent), ou encore suivant leurs habitudes alimentaires. C’est ce dernier point qui nous intéresse tout particulièrement aujourd’hui. Si parmi les animaux on distingue les carnivores et les herbivores, ceux qui ne se nourrissent que de viande pour le premier, et d’herbes, fruits et légumes pour le second, il existe également un autre régime alimentaire chez les animaux, les omnivores, et ce sont eux spécifiquement dont nous avons envie de vous parler dans cet article.

Si vous êtes sur cette page, c’est que forcément vous cherchez à en apprendre plus sur les animaux au régime alimentaire omnivore. Si l’on procède par élimination, on pourrait imaginer que les animaux omnivores se nourrissent à la fois de viandes et d’herbes, ce qui n’est pas tellement loin de la réalité, mais dans les faits tout de même plus complexe. Regardons tout cela de plus près.

Que veut dire “omnivore” ?

Étymologiquement, le terme omnivore vient du latin “omni”, qui veut dire tout, et “vorare”, qui signifie manger. Omnivore veut dès lors dire littéralement “qui mange de tout”. Dès lors, on dit d’un animal qu’il est omnivore lorsque son appareil digestif lui permet d’assimiler des aliments à la fois d’origine animale et végétale. En raison de cette grande variété d’aliments qui composent leur régime alimentaire, ces animaux sont des “généralistes” et des “opportunistes”, parce que leur organisme n’est pas adapté de façon concrète à ne manger exclusivement que des végétaux ou de la viande, mais qu’il est prêt à absorber et digérer toutes sortes d’aliments comme les herbes, les fruits, les racines, les champignons, les insectes, la viande, la charogne ou encore le poisson. Ce trait particulier propre aux omnivores confère à ces espèces le grand privilège d’adopter un régime alimentaire dit “opportuniste”, comme évoqué ci-dessus, ce qui leur permet de pouvoir s’adapter à toutes les saisons et dans une multitude d’habitats différents, facilitant de ce fait la survie de l’espèce.

Morphologiquement, les espèces omnivores combinent des caractéristiques non seulement physiologiques, de par cet organisme capable de tout assimiler, mais aussi physiques qui se retrouvent à mi-chemin entre le carnivore et l’herbivore. En effet, les espèces animales omnivores sont caractérisées notamment par une mâchoire qui présente plusieurs types de dents différentes qui leur permet de pouvoir mâcher tous ces aliments. Ces mâchoires spécifiques sont puissantes et combinent à la fois des molaires assez larges, afin de mâcher de l’herbe comme un herbivore, et aussi des canines dont la forme particulière leur permet de s’attaquer à de la viande, de pouvoir couper et déchirer la chair.

Il est important de noter qu’il arrive à un animal carnivore de se nourrir de végétaux et à l’inverse, à un animal herbivore de se nourrir de viande; cependant, malgré ce fait, ils ne sont pas à considérer comme ayant un régime omnivore, puisque cette caractéristique ne concerne uniquement les espèces qui combinent viandes et végétaux dans leur alimentation habituelle de base, et non occasionnellement.

Plusieurs types d’espèces différentes sont classifiées comme omnivores, comme certains mammifères, certains reptiles, certains poissons, certains oiseaux.

Quelles sont les différentes espèces d’animaux omnivores ?

Bien que la plus connue et la plus célèbre reste l’être humain, qui rappelons-le, fait partie du règne animal, quelles sont les espèces animales qui sont omnivores ?

Exemples de mammifères omnivores

Rappelons que les mammifères sont des êtres vertébrés vivipares, c’est à dire qu’ils présentent une colonne vertébrale et que leurs embryons se développent à l’intérieur du corps de la mère. Les mammifères nourrissent également leurs petits au lait maternel qu’ils produisent. La classe des mammifères a été divisée en trois sous-classes : les mammifères euthériens ou placentaires, les mammifères monotrèmes et les marsupiaux. Ils présentent également une température corporelle aux alentours des 37 degrés. Voici quelques exemples de mammifères omnivores.

Le porc est sans nul doute le plus connu des mammifères omnivores. Les porcs ingèrent tout type de nourriture qu’ils trouvent sur leur passage, et c’est peut-être l’une des espèces d’omnivores les plus connues parce qu’on le retrouve de plus en plus fréquemment dans un environnement domestique, comme animaux de compagnie, où on les nourrit beaucoup des restes ménagers. Cependant, bien que les porcs semblent être les omnivores les plus populaires, les ours sont aussi une espèce animale de grands opportunistes et d’omnivores les plus représentatifs, car ils s’adaptent parfaitement à leur habitat et s’y développent très facilement. On peut retrouver les ours passer leur journée à pêcher ou à chercher des fruits. À l’exception de l’ours polaire qui, en raison de son environnement totalement exempt de végétaux, n’est que carnivore, toutes les autres espèces d’ursidés sont omnivores, même le grand panda ! Enfin, le grand panda est une espèce particulière d’omnivore, car s’il ne se nourrit presque exclusivement que de bambou, cela s’explique surtout par le fait que le panda est un animal extrêmement fainéant, tout simplement.
Le renard et le hérisson sont aussi des espèces omnivores. Le premier est reconnu à tort comme un carnivore, alors qu’en fait, le renard se délecte de fruits et légumes (également de déchets ménagers lorsqu’ils sont proches de zones urbaines), et il en va de même du hérisson, qui ne se nourrit pas seulement d’insectes et de petits invertébrés, mais qui présente également une alimentation végétale.
Le chien est un cas particulier à prendre en compte car si à l’origine le chien est carnivore, il a évolué à cause de la domestication de l’espèce. Même si cette théorie est encore sujette à controverse aujourd’hui, le chien serait plus largement répandu comme animal omnivore opportuniste et se serait adapté à son environnement alors que l’espèce est domestiquée. Sa mâchoire et son système digestif se seraient dès lors adapté à une alimentation variée, même si cette dernière doit être à prédominance carnivore et à moindre occasion végétale.

Il existe une grande variété d’animaux omnivores, parmi lesquelles le chimpanzé, le raton laveur, le rat, la souris, l’écureuil, l’opossum, la gerboise, la moufette, le tatou ou encore le sanglier sauvage.

Quelques exemples d’oiseaux omnivores

Les oiseaux sont une espèce animale qui possède un système digestif parfaitement originale et qui lui est propre. Ils présentent la particularité de ne pas avoir de dents, ce qui fait que leur système digestif est adapté à la digestion d’aliments entiers, ingurgités tout rond. Leur œsophage est équipé de ce qu’on appelle un jabot, poche qui les aide à stocker les aliments avant de pouvoir les digérer. De plus, les oiseaux possèdent un gésier, qui est un estomac musculaire, et qui va brasser les aliments. Du fait de l’absence de mastication, le travail du pancréas des oiseaux est également plus important que chez les autres espèces animales, et produit plus de sucs pancréatiques pour pallier à cette absence.

La liste d’espèces d’oiseaux omnivores est également vaste et variée. Parmi elles, on retrouve le genre Rhéa, comme les autruches ou les nandous. En plus de manger des légumes, ils peuvent ingérer de petits arthropodes et, en raison de leur grande voracité, des pierres ou des minéraux qui, lorsqu’ils sont retenus dans leur organisme, aident à moudre la nourriture. Dans le cas du nandou, on retrouve même des reptiles et des petits mammifères dans leur régime alimentaire, leur estomac contient des enzymes qui sont très efficaces pour digérer ce type de proies.

Une autre espèce d’oiseau omnivore est le corbeau. Les corbeaux sont en effet des oiseaux très opportunistes qui peuvent se nourrir de charognes, d’insectes, de restes de nourriture, de céréales, de fruits et même de petits animaux, dépendant de l’environnement dans lequel ils se trouvent. Au sein de ce groupe, il y a aussi les pies, qui peuvent accéder à n’importe quelle source de nourriture grâce à leur bec. Elles se nourrissent principalement d’insectes et de céréales, bien que, comme les corbeaux, elles peuvent aussi se nourrir de charogne.

D’autres oiseaux connus pour leurs habitudes omnivores sont : les oiseaux du genre Larus, comme les mouettes, du genre Gallus, comme la poule (la poule ingurgite vraiment de tout), le pinson, le merle, le moineau, le rouge-gorge, le paon, les canards sauvages et les cygnes, la perdrix, la dinde, le flamant rose, le cacatoès, le pic vert, le faisan, ou encore les Kea de la famille des perroquets.

Quelles sont les espèces de poissons qui sont omnivores ?

Les piranhas, considérés comme l’une des espèces de poissons les plus dangereuses du monde, sont largement connus et réputés pour leur agressivité et leur grande voracité et à cause de cette réputation, on pourrait croire que cette espèce est exclusivement carnivore. Mais il n’en est rien ! Les piranhas ne sont pas aussi féroces que peints par la science-fiction ou l’industrie cinématographique, et ne s’attaquent pas à l’homme ou ne désintègrent pas la cher en moins d’une minute, à moins qu’il y ait une pénurie de nourriture et qu’ils ne soient affamés. Ils s’attaquent alors à toute source possible de nourriture qu’ils trouveront et qui tombe dans l’eau. Les piranhas sont donc des poissons omnivores et se nourrissent de petits morceaux de viande, d’autres espèces de poissons, de crustacés, et d’insectes, mais aussi de charognes et de plantes aquatiques, de fruits et mêmes de graines ! Il existe énormément d’espèces de piranhas différentes, et toutes ne sont pas connues, mais à ce jour, seul le piranha rouge est carnivore, les autres espèces sont omnivores.

Un autre grand exemple de poisson omnivore est le célèbre poisson clown, que l’on trouve sur les récifs marins. Leur régime alimentaire comprend de petits invertébrés et du zooplancton, ainsi que des parasites présents dans les anémones où ils vivent.

D’autres exemples de poissons omnivores sont la carpe commune, la morue, le poisson chirurgien, le guppy, le poisson-globe, le poisson-archer ou la murène.

Les espèces de reptiles omnivores

Dans ce groupe d’animaux omnivores, on retrouve quelques espèces de tortues. Aussi bien marines que terrestres, les tortues se nourrissent aussi bien de petits animaux que de sources végétales, bien qu’il existe aussi des tortues marines et terrestres qui sont carnivores. Dans leur environnement terrestre, le régime alimentaire des tortues omnivores comprend des légumes, des fruits, des insectes et même des petits mammifères et des oiseaux. Aquatiques, en plus de se nourrir d’algues, les tortues ingèrent des mollusques, des crustacés et des petits poissons. Quelques exemples de tortues omnivores sont la tortue de Floride, la tortue lépreuse ou la tortue à pieds rouges.

De nombreuses espèces du type Lacertilia sont aussi des reptiles omnivores. Ce groupe comprend plusieurs espèces de lézards, comme le lézard ocellé ou le lézard des Baléares. Le premier se nourrit principalement d’insectes, mais aussi de petits fruits et de baies, ainsi que de petits rongeurs, d’autres reptiles et amphibiens comme les grenouilles, il se nourrit également des œufs d’oiseaux et même de petits mammifères comme les asazapos. De même, le lézard des Baléares se nourrit d’insectes, mais il ne rejette pas la charogne des autres animaux vertébrés, bien qu’il se nourrisse aussi de fruits, de fleurs, de nectar, de feuilles et de pousses.

Quelles sont les espèces d’invertébrés qui sont omnivores ?

Et enfin, bien que ce ne soit pas réellement le sujet, puisqu’on traitait essentiellement de mammifères dans cet article, il est intéressant de noter qu’il y a aussi des espèces d’animaux invertébrés qui ont un régime alimentaire omnivore. Un exemple est la fourmi rouge, dont le régime alimentaire comprend des plantes, des graines et d’autres insectes tels que les grillons.

D’autres exemples d’invertébrés omnivores sont les guêpes, les frelons, les blattes, les mouches, les grillons ou le dendroctone du cimetière.

Vous l’aurez compris, le règne animal est aussi fascinant que complexe. Nous nous sommes contentés ici que d’en faire un bref résumé, mais nous vous invitons à ne pas vous arrêter en si bon chemin, et à continuer vos recherches sur la faune et la flore qui peuplent notre si belle planète.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!