Tendances modes Quels animaux vivent dans la forêt tropicale ?

Quels animaux vivent dans la forêt tropicale ?

La planète regorge de merveilles et de coins absolument fabuleux. Il faudrait plus d’une vie pour les explorer, les étudier, ou tout simplement les admirer, tellement chaque parcelle de notre planète bleue est incroyable. La Terre a tellement à offrir, du nord au sud, d’est en ouest. Chaque région du monde renferme ses propres trésors. On pense à l’Afrique, ses savanes et ses déserts; l’Australie, sa grande barrière de corail et son outback; l’Europe et ses forêts tempérées; l’Amérique du sud et la forêt Amazonienne; l’Asie et la diversité de ses paysages… La Terre est tellement complexe et diversifiée qu’il serait impossible et même injuste de ne limiter une région du monde qu’à ses caractéristiques les plus connues. Cette introduction pourrait tenter d’en faire une petite synthèse, mais ce qui nous intéresse cependant dans cet article, sont les forêts tropicales, et plus particulièrement la faune qui les habite. Alors, cessons de nous éparpiller et recentrons-nous sur le sujet principal. Par définition, la forêt tropicale est un paysage boisé qui se trouve dans les régions tropicales et équatoriales. Les régions tropicales, quant à elles, sont celles situées entre le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne. Si l’idée ici n’est pas d’écrire un exposé sur les caractéristiques géographiques et écosystémiques des forêts tropicales, mais bien de vous parler des animaux emblématiques peuplant ces régions, nous allons quand même vous en faire un résumé rapide et concis, histoire de planter le décor et d’avoir une meilleure compréhension de ces terres. Car le terme “forêt tropicale” est générique et englobe en fait plusieurs définitions, car il existe différents types de forêts tropicales, dont les spécificités vont varier d’une région à l’autre, et seront déterminées par des facteurs comme le climat et l’altitude, par exemple. Le point commun que les forêts tropicales partagent toutes, en revanche, est leur richesse et leur biodiversité. Bref, vous l’aurez compris, les forêts tropicales sont une source abondante d’étude et de fascination. Rassemblez vos affaires, on part en voyage.

Quels sont les grands types de forêts tropicales ?

Quand on parle de forêt tropicale, on pense directement et le plus souvent aux forêts tropicales humides ou aux forêts tropicales sempervirentes. Celles-ci ne représentent que 60% des forêts tropicales du monde, les 40% restant regroupant les mangroves, les forêts tropicales tropophiles, les forêts alluviales et marécageuses, les forêts de nuages (les plus froides), les forêts tropicales de conifères, et beaucoup d’autres. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la nature même des forêts tropicales, et ce qui les différencie les unes des autres, est définie par plusieurs facteurs :

  • La région ou la zone géographique: chaque région du monde est caractérisée par son climat, son niveau de précipitations, son cycle de saisons et son relief;
  • Une variante historique, s’il s’agit de forêt dite “primaire”, qui ne connait pas le passage de l’homme et qui est encore à son état brut, et les forêts dites “secondaires”, qui elles, ont connu l’homme;
  • Les caractéristiques de son sol

Ces différents facteurs qui influent sur les variétés de forêts tropicales définissent un biome propre à chacune d’entre elles. Le biome est un autre nom pour parler d’écosystème bien distinct. Les biomes sont caractérisés par le climat, ce qui détermine la flore que l’on retrouvera dans la zone. La flore et le climat, eux, définissent la faune locale. Les forêts tropicales possèdent une très grande biodiversité, parmi les plus larges du monde en réalité, comparé à d’autres écosystèmes. Par exemple, dans les forêts tropicales situées à Bornéo, en Asie du Sud-Est, les scientifiques ont recensé plus de 15.000 espèces de plantes, dont 2500 espèces d’orchidées. Selon les spécialistes en biologie et biodiversité, les forêts tropicales renferment à elles seules 50% des espèces de plantes et d’animaux du monde. Bien que les forêts tropicales autour du monde peuvent présenter des similitudes au niveau des caractéristiques de leurs sols et de leurs climats, chaque forêt est unique. On ne retrouvera pas les mêmes espèces dans tous les types de forêts tropicales. Les espèces peuplant les forêts tropicales humides d’Afrique ne seront pas les mêmes que celles qui peuplent les forêts tropicales humides d’Amérique Latine, ou d’Asie. Penchons-nous maintenant un peu plus sur les habitants de ces forêts.

Quelles sont les espèces animales emblématiques des forêts tropicales ?

Les forêts tropicales abritent une bonne partie des primates de la famille des Grands Singes, dont les chimpanzés et les bonobos, mais aussi :

  • Les Gorilles: Il en existe plusieurs espèces, mais ils vivent en groupes dans les forêts tropicales et subtropicales du continent africain. Le gorille des plaines vit dans les forêts denses et les marécages, et les gorilles des montagnes vivent dans les forêts de nuages. Leur présence n’est pas très étendue sur le continent, on ne les retrouve que dans de petites zones au Congo, au Cameroun, en Guinée, en République Centrafricaine et au Gabon. Le gorille est menacé;
  • Les Orang-Outans : Premièrement, l’Orang-Outan de Sumatra, en Indonésie, qui vit dans les arbres (il est quasiment exclusivement une espèce arboricole) des forêts tropicales humides de basse altitude et dans les mangroves. Ce mode de vie arboricole serait du à la présence du tigre de Sumatra, espèce présente également dans ces zones du monde, et grand prédateur de l’orang-outan. Deuxièmement, l’Orang-Outan de Bornéo, entre l’Indonésie et la Malaisie, qui vit dans les forêts pluviales de basse altitude. Ces deux espèces sont gravement menacées, principalement à cause de la destruction de leurs habitats.
Gorilles

Elles sont aussi l’habitat de gros mammifères terrestres :

  • Le rhinocéros de Sumatra: Originaire de Sumatra et de Bornéo, l’espèce vit aussi bien dans les plaines que dans les forêts de nuages, les forêts secondaires de montagne et les marais;
  • L’éléphant de forêt d’Afrique: Plus petit que l’éléphant des savanes, l’éléphant de forêt vit dans les forêts denses d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest.

Les félins sont également des espèces vivant dans les forêts tropicales à travers le monde :

  • Le tigre du Bengale : On retrouve ce félin emblématique d’Asie dans les jungles, mangroves, forêts humides et marécages de l’Inde, du Bengladesh, de la Birmanie, du Népal et du Bhoutan;
  • La panthère nébuleuse : Cette espèce féline magnifique habite les forêts primaires tropicales d’Asie du Sud-Est. On la retrouve aussi dans les forêts tropophiles, les mangroves et les forêts secondaires de ces régions. Son territoire s’étend de la Malaysie, en passant par l’Inde et l’Himalaya et remonte jusqu’en Chine;
  • Le jaguar : Super-prédateur des forêts d’Amérique centrale et du Sud, et bien évidemment l’Amazonie, forêts denses ou non qui sont saisonnièrement inondées. Le jaguar joue un rôle important dans son écosystème et son habitat, car il régule les populations de ses proies, maintenant un équilibre et une harmonie indispensables au bon maintien des zones dans lesquelles il vit. C’est ce que l’on appelle une espèce “clé de voûte”. Le jaguar est le plus gros félin du continent américain.

Les oiseaux tropicaux sont légion dans les forêts, il en existe tellement d’espèces différentes et colorées. Nous retiendrons:

  • Le toucan : Oiseau tout de suite reconnaissable grâce à son long bec coloré et son plumage noir. On le retrouve partout en Amérique centrale et du sud, principalement dans les zones de forêts de l’Amazonie;
  • Le perroquet Ara : Grand perroquet au plumage chatoyant et très coloré, le Ara est reconnu aussi pour sa capacité d’imitation, de “parler”. Ils sont menacés de disparition, à cause de la destruction de leur habitat, qui se trouve en Amérique tropicale, dans les forêts denses. Il existe des Aras de toutes les couleurs, l’ara rouge, l’ara bleu, l’ara hyacinthe, l’ara militaire, ou encore le magnifique ara de Spix, qui a inspiré le héros du film Rio, qui lui, a disparu à l’état sauvage.

Quelles sont les espèces de reptiles et amphibiens que l’on rencontre dans les forêts tropicales ?

  • L’anaconda : serpent gigantesque non venimeux, constricteur, qui se rencontre dans les zones marécageuses des forêts tropicales d’Amérique du Sud;
  • Le caméléon : Les caméléons forment une famille de sauriens et ont un mode de vie arboricole. Ils sont connus grâce à leur capacités de camouflage. On les retrouve dans les zones forestières et marécageuses humides à très humides de plusieurs régions du monde.
  • Les grenouilles : Elles représentent l’espèce d’amphibiens la plus répandue dans les forêts tropicales. L’une des espèces les plus connues, la Kokoi de Colombie, vit dans les forêts tropicales humides d’Amérique centrale, en Colombie, et est très dangereuse, malgré sa très petite taille. En effet, cette espèce sécrète une substance mortellement toxique sur sa peau. Autre grenouille emblématique des forêts tropicales d’Amérique du Sud est la Dendrobate Bleue (la famille des Dendrobatidae est une famille de batraciens tropicaux), caractérisée par sa peau très bleue, et qui sécrète également une substance hautement dangereuse qui ont la capacité de paralyser ses prédateurs.
  • Le caïman : Ce petit reptile ne se trouve qu’en Amérique du Sud (les alligators peuplent les Etats-Unis) dans les eaux de la forêt amazonienne.

La grande arachnophobe que je suis n’a pas eu la force d’aller creuser les espèces du côté des arachnides, mais il y en a pléthore. Ancylometes, mygales et tarentules, j’en passe et des meilleures. Ceci dit, côté insectes, on recense quelques espèces bien distinctes des régions tropicales :

  • La paraponera : Une fourmi, aussi appelée fourmi balle de fusil, nom qu’elle doit à sa piqûre, tellement douloureuse qu’elle rappelle une blessure causée par un coup d’arme à feu. On la retrouve dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud, en Amazonie. Les peuples indigènes du Brésil et de la Guyane s’en servent pour un rituel du passage du jeune homme à l’âge adulte, lors duquel ils doivent s’exposer à leur terrible piqûre afin de prouver leur courage.
  • Le papillon bleu morpho : Nom vernaculaire qui désigne plusieurs espèces de papillons qui sont de couleur bleue. Il est possible de les observer dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud, dans un grand nombre de pays différents, comme le Brésil, le Costa Rica, l’Equateur ou encore la Guyane. Cette espèce fait partie des plus grands papillons au monde, leur taille pouvant atteindre jusqu’à 20 cm de longueur.

Les eaux douces des forêts tropicales regorgent également d’espèces aquatiques totalement surprenantes.

  • Le piranha : Poisson qu’on ne présente plus tellement il fascine et effraie en même temps. Ultra dangereux, très agressif et vorace, il vous désintègre en moins de temps qu’il vous faut pour cligner des yeux. Si vous voulez éviter de croiser son chemin, il baigne dans les eaux de l’Amazone;
  • Le dauphin rose de l’Amazone : Oui, il existe des dauphins d’eau douce, comme le dauphin du Mekong ou encore celui du Gange. Ici, on parle du Boto, le dauphin rose qui peuple les eaux des bassins de l’Amazone et de l’Orénoque, du Brésil à l’Equateur. C’est le seul représentant de la famille des Inidés, et il ne resterait que 100.000 individus à ce jour.

Voici quelques autres espèces symboles des forêts tropicales à travers le monde :

  • Le paresseux : On connait bien ce petit animal au métabolisme très lent qui nous apparaît souriant et sympathique. Le paresseux est un mammifère au mode de vie arboricole, le sol représentant pour lui une très grande menace. On peut le rencontrer dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud, principalement au Costa Rica, à plus de 2000m d’altitude;
  • Le tapir : Le tapir vient d’une famille de mammifères proche du cheval et du rhinocéros. Le tapir vit dans les forêts tropicales humide, toujours proche de fleuves et de rivières, d’Amérique du Sud, dans tout le bassin amazonien, d’Amérique centrale, ainsi que dans les forêts tropicales épaisses d’Asie du Sud Est, dont celles de Malaisie;
  • Le Capybara : ou le plus grand rongeur du monde, dont la taille peut atteindre jusqu’à 1m35. Il vit dans les savanes et forêts tropicales d’Amérique du Sud, proche des points d’eau, en raison de son comportement semi-aquatique;
  • L’Okapi : Mammifère de la même famille que celle de la girafe, longtemps ignoré car son comportement est extrêmement discret. Il vit dans les forêts équatoriales d’Afrique centrale, quasiment exclusivement dans une région au nord-est de la République démocratique du Congo

Les forêts tropicales rivalisent de beauté et de biodiversité, mais sont malheureusement menacées à cause de déforestation, d’agriculture, de sylviculture. Beaucoup de mouvements citoyens tentent de les sauver et de les préserver, du mieux qu’ils peuvent. Elles pourraient être une réponse au réchauffement climatique. Si la situation est alarmante, nous ne sommes pas ici pour vous donner une leçon de morale, sauf peut-être celle de prendre soin de notre belle planète bleue !

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!