Beauté Réduire les déchets dans la salle de bains

Réduire les déchets dans la salle de bains

La salle de bains est l’une des pièces de la maison où l’on produit beaucoup de déchets. Pour le constater, il vous suffit d’observer votre poubelle : flacons vides, boules de coton usagées, rasoirs en plastique, mouchoirs en papier, disques démaquillants… Ce sont autant de déchets qui s’y accumulent quotidiennement, ce qui vous donne un aperçu de l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’environnement en considérant le fait que chaque foyer a les mêmes ! Il est donc dans l’intérêt général de réduire considérablement les déchets que nous produisons tous les jours. Focus sur quelques bonnes pratiques à observer dès aujourd’hui pour réduire les déchets dans la salle de bain.

Triez vos produits

La première étape à franchir pour une salle de bain plus responsable et moins polluante est de faire le tri dans vos produits. La diversité des produits proposés sur le marché a en effet fait naître une tendance à l’accumulation dans les placards. Résultat : ceux-ci contiennent de nombreux produits qui ne servent que très peu ou pas du tout pour certains. Cette tendance est d’autant plus forte chez les personnes qui achètent compulsivement !

Il est donc temps de sortir tous vos produits et de déterminer ceux dont vous avez réellement besoin et ceux qui ne sont pas indispensables. Avez-vous réellement besoin d’utiliser plusieurs sortes de nettoyants pour le corps et le visage et différentes crèmes pour les différentes parties du corps ? De même, quels sont les accessoires dont vous vous servez très peu au final ?

Au terme de cette inspection, vous devrez avoir sélectionné quelques produits et objets qui ne devront plus avoir leur place dans votre placard. Notez aussi ceux dont la provenance, la composition, et les procédés de fabrication sont les plus vertueux. Si aucun ne répond à ces critères, il serait temps pour vous de repenser vos exigences en ce qui concerne la qualité de vos produits.

Place aux cosmétiques solides : le dentifrice compact pour un objectif zéro déchet

Les produits sous format solide n’ont pas besoin d’être emballés dans du plastique et sont plus économiques que ceux liquides. Les produits d’hygiène et de beauté conditionnés dans du plastique doivent de ce fait faire la place à ceux plus éthiques comme le dentifrice solide, les baumes solides, le déodorant en bloc, le shampoing solide, le pain de savon, etc.

Par exemple, l’avantage d’un dentifrice solide est qu’il est généralement conditionné dans un emballage réutilisable à l’infini ou du carton recyclable, notamment pour les recharges, ce qui évite fatalement l’utilisation de plastique et la production de déchets après chaque utilisation : la boîte se recharge et le carton se recycle. Sans oublier qu’il reste aussi efficace que le dentifrice en tube que nous avons l’habitude d’utiliser, qui lui, peut même contenir des composants chimiques dangereux pour la santé.

Le dentifrice solide lui, est composé d’ingrédients naturels tels que l’argile, les huiles végétales, les tensio-actifs naturels… et il est même possible de trouver des formules anti-tartre.

Pour compléter votre initiative, pensez à opter pour une brosse à dents écologique.

Achetez vos produits en vrac

L’achat en vrac est l’une des solutions les plus efficaces pour limiter au maximum les déchets issus des flacons dans la salle de bain. En effet, ce mode de consommation implique que vous utilisiez des pots et de flacons qu’il vous suffira de recharger avec du produit une fois que celui-ci aura été entamé. Il ne sera donc plus jamais question de les jeter après utilisation. Il est fortement conseillé d’opter pour des contenants en verre ou en carton, car ils sont plus faciles à recycler une fois qu’ils sont hors d’usage.

L’achat en vrac peut aussi être considéré comme une alternative plus économique à l’achat à l’unité.

Objectif zéro déchet : passez aux cosmétiques DIY

La fabrication de ces propres produits d’hygiène et de cosmétiques est un grand pas vers un mode de vie plus écologique en général. Il ne s’agit pas seulement d’une tendance, mais d’une vraie prise de conscience générale sur la nocivité de certains ingrédients de ces produits sur le corps et l’environnement et surtout sur la multitude de déchets produits par leur utilisation.

Le DIY de produits d’hygiène et de cosmétiques peut être un véritable investissement au départ, mais sur le long terme, il vous garantit des produits plus sains et moins de déchets. Par ailleurs, certaines formules ne requièrent que peu d’ingrédients, de ce fait, vous pouvez commencer par ces dernières pour entamer en douceur votre transition vers le zéro déchet.

Un gommage naturel par exemple, s’obtient avec un simple mélange de miel et de sucre ou de marc de café, tandis que l’huile de coco mélangée à du bicarbonate de soude peut servir de déodorant.

Sachez aussi que l’huile végétale peut être un produit multi-usage en fonction de son origine. L’huile de coco par exemple peut à la fois servir de bain hydratant pour les cheveux, de démaquillant, de baume apaisant pour les lèvres gercées, ou même entrer dans la composition du dentifrice blanchissant naturel. Vous pouvez donc acheter toutes sortes d’huiles végétales à utiliser pures ou mélangées à d’autres ingrédients pour vos cosmétiques naturels.

Évitez au maximum le jetable dans votre salle de bains

Les produits jetables ont envahi depuis des années notre quotidien et nous les avons alors accueillis avec plaisir sans penser au fait que leur côté pratique avait pour revers la pollution de notre environnement.

À présent, ces conséquences se font ressentir et il faut agir, notamment en faisant en sorte que la poubelle de nos salles de bain ne contienne plus de produit dont la durée de vie est limitée. Choisir une alternative plus durable constitue d’autant plus un moyen efficace de réaliser des économies sur de nombreux postes de dépenses.

Les plus courants sont : les lingettes démaquillantes, le rasoir jetable, les cotons-tiges, la brosse à dents, etc. Le coton et les autres lingettes nettoyantes par exemple, peuvent très bien être remplacés par du tissu doux lavable après chaque utilisation, tandis que le rasoir en plastique peut être mis de côté pour le rasoir en inox dont il suffit de changer la lame. Vous pouvez utiliser la brosse à dents en bambou qui est biodégradable au lieu de celle en plastique et les cure-oreilles réutilisables à la place du coton-tige.

Enfin, les femmes peuvent opter pour la cup menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables ou encore les culottes menstruelles en lieu et place des serviettes hygiéniques et des tampons jetables.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!