Tinder introduit un nouvel algorithme pour les connexions

Bien-être Tinder introduit un nouvel algorithme pour les connexions

S’il y a quelques applications avec lesquelles flirter qui marquent une nouvelle ère dans la façon dont nous pouvons apprendre à connaître les gens ce sont Tinder, Badoo, Happn et un peu plus qui essaiment autour de la boutique d’applications Android et d’autres plates-formes pour appareils mobiles. Ce que c’était comme flirter de “vous à vous”, c’est presque arriver à une vie meilleure, et que “face à face” est laissé pour quand vous avez un rendez-vous avec la personne que vous avez donné à celui que j’aime et elle, à un moment donné, a également appuyé sur ce bouton qui, comme si elle était cupide, vous réunit dans une conversation où vous commencez l’idylle.

Tinder essaie maintenant de changer un peu les règles de la façon dont nous nous intégrons avec d’autres personnes dans sa populaire application de flirt. Ces changements sont assez importants dans la façon dont l’application est affichée visuellement et comment elle fonctionne lors du déploiement d’un nouvel algorithme pour rencontrer des gens, ainsi qu’un nouveau profil et certaines fonctionnalités de messagerie qui, soit dit en passant, seront très bien reçus.

Un nouvel algorithme pour Tinder

Nous savons déjà à quel point les algorithmes sont essentiels pour qu’un réseau social comme Facebook sache choisir les histoires que nous aimons le plus parmi les nombreuses histoires que nos contacts partagent ou lancent à partir de leur calendrier. Un algorithme approprié peut faire d’une application un succès ou la laisser comme quelque chose qui n’offre pas ce que l’utilisateur recherche.

C’est pourquoi les gars derrière Tinder ont lancé un nouvel algorithme qui est plus responsable de la recherche de certaines données en même temps que l’utilisateur lance des glissades à gauche et à droite, aimant ou rejetant les autres ou les autres. Dans l’interface viennent également des changements, et est une barre dans la boîte de réception pour les nouvelles paires trouvées et les données dans le profil pour ce qui serait l’éducation et l’emploi de l’utilisateur.

L’objectif, comme l’affirme Ryan Ogle, CTO de Tinder, est qu’avec cet algorithme, nous pouvons créer des connexions d’un plus grand intérêt en révélant des couples possibles qui ont plus à voir avec nos goûts et nos passe-temps. Tinder utilise le profil Facebook pour transmettre votre “je vous aime bien” et donc, s’il y a un utilisateur qui en a un identique, il vous le fera savoir, donc on suppose que ce nouvel algorithme offrira plus d’emphase à cet égard.

Plus de données pour l’algorithme

Ainsi, l’emploi et les études feront maintenant partie de cet algorithme qui cherche des couples comme les fous pour être le genre de “Celestina” qui essaie de les adapter d’une certaine façon.

L’autre partie importante de la mise à jour est l’amélioration des fenêtres de chat et de l’écran principal où nous avons toutes ces conversations, de sorte que maintenant ils vont vers ceux à qui nous parlons en haut, tandis qu’un autre onglet sera affiché pour les connexions récentes faites avec les nouveaux contacts.

Ici il continuera avec les mêmes prémisses sans vouloir que les utilisateurs passent beaucoup de temps à offrir des informations sur eux, mais ils vont à la maxime que Tinder est comme si nous connaissions quelqu’un dans un bar, que déjà par leurs vêtements, leur façon de parler ou comme il est exprimé, peut nous donner des données d’une importance vitale pour pouvoir continuer à poursuivre avec une amitié.

Tout cela nous amènera à connaître de nouveaux contacts qui, à un moment ou à un autre, ont étudié dans la même université ou sont passés par cette entreprise. De cette façon également Tinder continue dans la même ligne, sans offrir de limitations majeures comme beaucoup d’autres applications qui cherchent la façon dont seules les femmes peuvent commencer une conversation, ce qui améliore finalement ce qui l’a rendu si populaire dans notre pays comme dans le monde.

Tinder continuera à dominer cette catégorie d’applications avec plus de 10 000 millions de connexions depuis le lancement de l’application et 26 millions de connexions qu’elle effectue chaque jour. Si vous n’avez pas encore traversé Tinder, c’est peut-être le moment.