Tendances modesCombien de fois par jour faut-il changer sa serviette hygiénique ?

Combien de fois par jour faut-il changer sa serviette hygiénique ?

Chaque mois, les femmes ont un cycle de menstruation ayant pour principal désagrément, des écoulements constants de sang. Pour protéger leurs affaires et éviter des accidents en public, elles doivent se tourner vers des solutions protectives comme la serviette hygiénique. Porter une serviette nécessite quelques précautions hygiéniques afin d’éviter de regrettables accidents. On vous explique tout sur ce moyen de protection.

Tout savoir sur les serviettes hygiéniques 

La serviette hygiénique est l’accessoire incontournable en période de menstruations. Elle permet d’absorber les flux sanguins propres à cette période. Si c’est la solution principalement utilisée par les femmes, il existe d’autres protections externes comme la culotte menstruelle, proche de la serviette hygiénique. Il est également possible d’opter pour des solutions internes consistant à placer la protection à l’intérieur même du vagin comme avec la cup menstruelle, ou les tampons. 

L’utilisation de serviettes hygiéniques requiert de respecter certaines recommandations hygiéniques. Il est par exemple important de savoir s’il y a une date de péremption, quel type de serviette choisir, comment et à quelle fréquence changer sa serviette hygiénique. Explications. 

Est-ce que les serviettes hygiéniques se périment ? 

Non, elles ne se périment pas. Par contre les serviettes lavables n’ont pas une durée de vie illimitée. Au fur et à mesure de leur utilisation, elle se détérioreront et deviendront trop tâchées, abîmées ou trouées. Il est impossible de conserver sa serviette hygiénique de façon impeccable toute sa vie. En général, elles dureront entre 5 et 10 ans.

Trouver la bonne serviette hygiénique

Il existe deux sortes de serviettes hygiéniques : les serviettes hygiéniques lavables en tissu et les serviettes jetables à usage unique. Chacune des deux solutions s’accompagne d’avantages et d’inconvénients. Avant de choisir son type de serviette hygiénique, il faut prendre en compte la densité de son flux. Quel que soit le type de serviette, il y aura des modèles à choisir plutôt que d’autres en fonction de la quantité de sang qu’ils peuvent absorber. 

Les serviettes lavables sont réutilisables, et permettent ainsi de limiter l’impact écologique. Par ailleurs, elles ne contiennent aucun produit toxique et absorbants comme on peut en retrouver dans les serviettes jetables. Cela permet de limiter l’irritation et la sècheresse vaginale principalement causées par les produits utilisés dans les serviettes jetables. De plus, les serviettes hygiéniques lavables se lavent très facilement, et sèchent rapidement. Toutefois, il faut prendre en compte le fait que si à long terme elles permettront de faire des économies, elles seront onéreuses à court terme. De nombreux sites et boutiques spécialisés se sont ouverts comme la boutique Hannahpad, qui en propose une jolie collection colorée conçue en coton bio. La marque Dans ma culotte s’est également investie dans la création de protections hygiéniques de toutes sortes, y compris les serviettes lavables. On en retrouve également dans de nombreux magasins bio.  

cmbien de fois changer sa serviette hygiénique
Source : Annika Gordon on unsplash

Les serviettes hygiéniques jetables plus traditionnellement utilisées pendant les règles, sont simples d’utilisation et moins onéreuses sur le court terme que les serviettes lavables. Par ailleurs, le fait qu’elles soient jetables permet d’éviter de devoir conserver la serviette souillée avec soi comme dans le cas des serviettes lavables, lorsque du changement de serviette hygiénique. Toutefois, elles ont rencontré des polémiques après que des traces de produits tels que le phtalate aient été retrouvés dedans, favorisant potentiellement le syndrome du choc toxique. Il est possible d’en trouver dans n’importe quelle grande surface, et elles sont adaptées à tous les types de flux. 

Comment changer sa serviette hygiénique ? 

Pour changer sa serviette hygiénique, il suffit simplement d’en avoir toujours d’avance avec soi. Lorsque qu’on porte sa serviette depuis un certain temps, il est nécessaire de l’ôter en déclipsant les clips permettant de l’attacher comme dans le cas des serviettes hygiéniques lavables, ou en décollant les rabats collants de chaque côté de la serviette dans le cas d’une serviette hygiénique jetable. 

Ensuite, il faut redéployer le même processus de mise en place, mais avec une nouvelle protection hygiénique. Pour cela, il suffit de fixer la nouvelle serviette dans la culotte, à l’aide des rabats collants ou de pressions prévues à cet effet en fonction du type de protection. 

Le mieux à faire avec votre ancienne serviette souillée est de la jeter si elle est jetable, en l’enroulant de façon à ce qu’elle tienne dans l’emballage individuel duquel vous l’avez extraite. Pour les culottes menstruelles, il faudrait prévoir un petit étui dans lequel vous pourrez la confiner le temps de pouvoir la ramener chez vous et la laver. 

Combien de fois faut-il changer sa serviette hygiénique par jour ? 

Il est recommandé de changer sa serviette hygiénique toutes les quatre voire trois heures. Cela permet d’éviter les débordements désagréables, potentiellement à même de créer des situations gênantes à l’extérieur. Par ailleurs, ce geste est important du point de vue hygiénique, car il permet d’éviter le développement de bactéries.

Changer sa serviette hygiénique pour éviter le développement de bactéries

En effet, le sang stagnant n’est pas hygiéniquement recommandable. Au contact direct avec le vagin, il peut favoriser l’apparition de bactéries et causer une infection vaginale, et plus rarement le syndrome du choc toxique.

La culotte de règle : un bon moyen de se simplifier la vie

Ainsi, afin de respecter son corps et d’éviter au maximum les désagréments, il est recommandé de changer de serviette toutes les 3h environ. Cela reste donc assez contraignant, et peu écologique. 

Pour éviter ce désagrément, il existe une solution qui fait de plus en plus parler d’elle : la culotte de règles. Le principe est simple : il s’agit d’une culotte à enfiler le matin lorsque l’on a ses règles. Elle a été conçue pour absorber tout le sang en évitant les débordements et les odeurs. On peut tenir toute la journée de travail avec une seule culotte. Elle peut en effet protéger jusqu’à 12h. En achetant 3 culottes, même 2, on peut donc être intégralement protégée pendant ses règles. Une culotte est lavable en machine à 30° avec le reste du linge, et elle dure environ trois ans. En plus d’être bon pour la planète, le système de culottes de règles permet donc d’économiser pas mal d’argent ! Sur le site en lien, une culotte coûte généralement 35€. En achetant par pack, on peut économiser encore un peu plus d’argent. Au final, ce sont pas moins de 50€ par an que l’on peut économiser en passant à la culotte de règle. 

Si le système vous intéresse mais que vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous renseigner en cliquant sur le lien. Vous verrez que les retours clients et que les avis de la presse spécialisée sont globalement très positifs. Le système de la culotte menstruelle fonctionne bien, tout en utilisant des matières écologiques et en visant au maximum le confort des utilisatrices. Petit à petit, la serviette hygiénique devrait être progressivement remplacée, pour n’être utilisée qu’en cas d’urgence ou d’oubli de la culotte de règles. 

 

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!