Tendances modesMode made in France : zoom sur la marque Devernois

Mode made in France : zoom sur la marque Devernois

Fondée en 1927 par Claudius Devernois, la marque de prêt-à-porter féminin éponyme fait aujourd’hui partie du paysage de la mode française. Forte de son savoir presque centenaire et d’années d’évolution ponctuées par les plus grands bouleversements du 20e siècle, Devernois s’est imposée dans le milieu de la mode signée made in France.

La marque Devernois : présentation et valeurs

Devernois, près d’un siècle d’histoire

En 1927, Claudius Devernois crée à Roanne la marque Sionreved. Très éloignée de ce qu’elle est devenue aujourd’hui, Sionreved – anagramme de Devernois – est spécialisée non pas en prêt-à-porter féminin, mais en jacquard pour homme.

La fille de Claudius commence à dessiner les premiers modèles féminins et c’est ainsi que la mode féminine intègre la marque qui va se transformer en Devernois, une maison de couture dédiée aux femmes. Devernois s’identifie aussi dans la maille, matière intemporelle que la marque cherche à fabriquer et produire le plus possible en France.

Aujourd’hui, la marque possède plus de 110 points de vente en France ou à l’étranger, ainsi que son site de vente en ligne https://www.devernois.fr.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Devernois (@maison.devernois)

L’excellence à travers le savoir-faire

Devernois s’emploie à assurer la transmission d’un savoir-faire porteur d’une tradition française et d’une technique toujours utilisée et perfectionnée dans les premiers ateliers de la marque, à Roanne en 1927. C’est près de 30 tonnes de mailles qui sont tricotées par ans dans ces locaux.

Dans cet objectif de préservation d’un patrimoine et d’une connaissance unique, Devernois s’engage dans la production et l’utilisation d’une maille made in France. Le circuit court vient s’ajouter comme pont entre les engagements d’une production française et écologique de la marque.

Devernois cherche une autre façon de consommer et de produire, pour satisfaire les clientes tout en préservant la planète.  L’utilisation de laine et lin made in France limite l’impact écologique d’une importation, tout comme l’utilisation de coton recyclé.

Dans cette même pensée écologique, Devernois ne souhaite plus suivre la tendance à la consommation. Les quantités sont réduites, pour limiter le gaspillage. La préférence va aux vêtements basiques, intemporels et immortels qui pourront être portés des années durant. La qualité contre la quantité, consommer moins, mais mieux, tel est le défi de Devernois.

Pourquoi opter pour de la mode made in France ?

Depuis quelques années, le terme made in France est sur toutes les bouches. L’intérêt d’une production nationale revient en force, sous un regard et des critères nouveaux.

Une mode plus écologique

L’un des premiers avantages de la mode made in France est son aspect plus écologique. Après le pétrole, le textile est aujourd’hui la deuxième industrie la plus polluante au monde. Suite à ce constat alarmant, le made in France gagne un intérêt grandissant pour son impact réduit, le circuit court et la production plus responsable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Devernois (@maison.devernois)

Une mode plus respectueuse de ses employés

Le made in France connaît également un autre intérêt caché qui pousse bien des gens à opter pour cette mode nationale : un respect des règles du travail et des normes sociales. À l’heure où une grande partie des vêtements portés dans le monde sont fabriqués en Asie dans des règles et des conditions douteuses, le made in France promet un travail et une conception éthique, dans les règles du droit du travail.

Un soutien pour l’économie locale

La délocalisation des entreprises dans des pays à la main-d’œuvre et aux taxes moins élevées impacte fortement l’économie locale. Or, chaque perte et chaque délocalisation sont des emplois en moins, des salaires et un pouvoir d’achat réduit.

Opter pour le made in France, c’est booster la production locale, les emplois à l’échelle nationale et l’économie du pays tout entier.

Comment se créer un « vestiaire engagé » ?

Le terme Vestiaire Engagé apparaît doucement sur les langues et les sites web. Le concept ? Avoir un dressing où les pièces engagées éthiquement et écologiquement évincent petit à petit celles issues de la production de chaîne.

Se créer un vestiaire engagé peut sembler difficile, surtout lorsqu’on ne possède pas les bonnes astuces.

Avant tout, l’important est de repérer les marques. Production locale, recyclage, rachat de stock, petites quantités, chacun de ces critères est important.

Les pièces d’un vestiaire engagé coûtent souvent plus cher que les pièces issues d’une production de masse. S’il est rarement possible de refaire tout son dressing en quelques jours, l’astuce est de commencer par acheter des basiques comme un jean, un chino ou une chemise. Les robes ne sont pas à oublier, tout comme les chaussures passe-partout.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!