Bien-êtreComment faire de bons préliminaires ? Découvrez comment exciter votre partenaire à...

Comment faire de bons préliminaires ? Découvrez comment exciter votre partenaire à tous les cours

Les préliminaires sont parfois les oubliés de notre sexualité : pourtant, que l’on soit amoureux et en couple ou pas, ces jeux coquins et ces moments d’excitation érotique sont importants pour une sexualité épanouie. Il faut savoir qu’on parle de « préliminaires » (pour dire « ce qui se passe avant ») dans une certaine vision du rapport sexuel : schématiquement, les préliminaires sont censés venir avant la pénétration. Cette vision mérite d’être dépassée. Les préliminaires, puisque c’est leur nom, ne sont pas forcément une préparation en vue d’autre chose (qui serait le rapport sexuel en lui-même) : c’est un moment d’excitation et de plaisir entre deux partenaires (ou plus, d’ailleurs !) qui découvrent et stimulent leurs corps, qui se font plaisir mutuellement par des caresses (mais pas que), et ce moment peut se suffire à lui-même. Suivez-nous, on vous en dit plus !  

Pourquoi faire des préliminaires ?

Il y plein de bonnes raisons pour faire des préliminaires. D’abord, et c’est le plus évident, les préliminaires permettent de faire monter la température et d’exciter un homme, comme d’exciter une femme. On ne vous fait pas un dessin : quand on se caresse, qu’on se masse, qu’on se suce, qu’on se lèche, qu’on se mordille, le désir ne fait que monter. C’est important pour les deux sexes d’un point de vue strictement mécanique : l’excitation permet l’érection des hommes, elle permet aux femmes que leur vagin soit lubrifié, et que la pénétration se passe dans les meilleures conditions. 

Mais on l’a dit, la pénétration n’est pas obligatoire dans un rapport sexuel : faire l’amour, finalement, ne rime pas avec « pénétrer ». Les préliminaires peuvent aussi être faits pour eux-mêmes, sans coït ultérieur : ça peut être le cas si vous voulez faire l’amour pendant les règles, mais même au-delà ! On peut avoir envie d’un long cunnilingus ou d’une bonne pipe sans que cela se solde par une pénétration vaginale ou anale, ou envie de « se chauffer » sans forcément chercher à atteindre l’orgasme. Pour celles qui sont atteintes de vaginisme – lorsque le vagin se contracte en donnant la sensation qu’il est trop étroit, et que la pénétration est impossible ou douloureuse – faire des préliminaires est un bon moyen de se laisser aller à des moments érotiques et de prendre du plaisir sans douleur. Difficile de trouver le point G d’une femme dans ces conditions, certes : mais une femme peut très bien atteindre l’orgasme sans cela ! 

Source : Shutterstock

Les préliminaires sont un moment très intime qui peut être très fort et faire monter le désir à son apogée : on vous explique juste en dessous comment le faire. Ici, on dira juste que tout le monde est concerné : cela vous permet de découvrir ou de redécouvrir le corps de l’autre, de sentir son désir et son plaisir, ainsi que l’excitation qui monte. Les préliminaires sont un moment érotique privilégié à ne pas rater pour une première fois avec quelqu’un. Dans les couples qui durent, y consacrer du temps permet de se faire plaisir, d’innover, et de continuer à se séduire l’un.e et l’autre. N’allez pas croire non plus que celles et ceux qui ont plutôt des « plans cul » doivent s’en passer : une vie sexuelle épanouie passe par les préliminaires, qui offrent finalement bien plus de possibilités que le seul coït vaginal ou anal ! 

Comment faire de bons préliminaires ? Offrez-vous du plaisir mutuel

Nous y voilà : les préliminaires sont importants, d’accord, mais comment on fait des bons préliminaires ? Il n’y a pas une recette secrète et magique : chaque moment érotique est différent, et il doit le rester. Suivre à la lettre un mode d’emploi serait donc néfaste. 

Par contre, il y a de grandes lignes à respecter, et c’est assez simple. D’abord, on reste à l’écoute de son ou de sa partenaire, toujours : c’est à la fois une question de bienveillance et une bonne façon de s’assurer de son consentement, mais c’est aussi une question de plaisir. En effet, ne pas être attentif à ce que votre partenaire apprécie ou semble ne pas aimer risque de casser la dynamique du désir, et tout simplement de lui faire très peu d’effet ! On pensera aussi à prendre son temps

Ensuite, on se méfie des « techniques magiques » : on pense par exemple à ces techniques formidables que vous avez expérimentées par le passé avec quelqu’un d’autre et qui emmenaient votre partenaire du moment au 7ᵉ ciel à coup sûr. Chaque homme et chaque femme sont différents : vos techniques magiques avec votre ex ne fonctionneront pas forcément pour tous vos autres partenaires. Dans un couple, la sexualité va parfois avec des préliminaires bien quadrillés – et pas toujours beaucoup renouvelés : même si vous connaissez une technique pour faire jouir votre homme ou votre femme, pourquoi ne pas innover, explorer de nouveaux jeux érotiques et procurer l’orgasme différemment ?

plaisir pendant preliminaires
Source : Ketut Subiyanto on Pexels

Varier les plaisirs est en effet très important, et c’est particulièrement possible avec les préliminaires : on peut en faire à plein d’endroits différents, avec des objets, en utilisant ses mains, ses doigts ou sa bouche, en étant suggestif ou très cru… Les possibilités sont quasi infinies.

On oublie enfin les clichés : Messieurs, les femmes ne sont pas forcément des fleurs bleues qui veulent des préliminaires dégoulinant de romantisme, mais ne veulent pas forcément non plus que vous reproduisiez le dernier porno que vous avez vu ; Mesdames, rien ne sert de branler vite et fort votre partenaire, ou de le sucer directement au fond de la gorge au risque d’avoir un haut-le-cœur. On se débarrasse des préjugés (un peu sexistes en général), on se rappelle qu’il ne faut pas être égoïste au lit et que les préliminaires c’est l’occasion de donner et de recevoir, et on suit ces conseils ! 

Préliminaires pour elle

Pour exciter une femme et pimenter votre vie sexuelle, voici des techniques et nos conseils :

  • Commencez par des caresses et/ou un massage érotique : en général, les femmes apprécient d’être caressées. Vous pouvez utiliser de l’huile de massage et masser son dos, sa nuque, ou bien ses jambes, ses cuisses, et puis remonter à ses fesses et à sa poitrine… Sans forcément vous lancer dans un réel massage (qui n’est pas forcément un préalable à une relation sexuelle, d’ailleurs), touchez votre partenaire sur ses zones érogènes. On pense à la poitrine et à son sexe, évidemment, mais ce n’est pas tout : explorez ses lobes d’oreille, la naissance de ses fesses, ses tétons, l’intérieur de ses cuisses, le bas de son ventre…
  • N’oubliez pas de l’embrasser : les lèvres sont aussi une zone très érogène, pensez à faire monter la température avec des baisers langoureux.
  • Pensez à son clitoris : la majorité des femmes peuvent obtenir un orgasme avec des stimulations de leur clitoris, trop souvent oublié dans les préliminaires alors que c’est une des zones les plus érogènes du corps d’une femme, sans doute le point le plus sensible de son corps. Pour cela, plusieurs solutions (à tester et à alterner). Vous pouvez vous lancer dans un cunnilingus : avec l’extrémité de votre langue, venez stimuler le clitoris. Soyez à l’écoute de ce qui la fait respirer plus fort, et allez-y doucement, c’est une zone érogène très sensible. Vous pouvez aussi utiliser vos doigts pour stimuler son clitoris : demandez-lui comment elle se touche elle-même et imitez-la, ou faites-lui découvrir des mouvements qu’elle ne connaissait pas !
  • Méfiez-vous du traditionnel « doigtage » : c’est le préliminaire féminin auquel on pense en premier, pourtant ce n’est pas forcément le préféré des femmes… surtout si on y va trop fort.
  • Essayez d’utiliser un sextoy : pour faire plaisir à Madame lors de préliminaires (qui s’avèreront doute torrides), pourquoi ne pas recourir à cet objet encore un peu tabou qui peut pourtant emmener votre partenaire à la jouissance ?

Préliminaires pour lui

Voyons maintenant quelques conseils pour exciter un homme : 

  • Ne vous lancez pas tout de suite sur son sexe, la main dans son caleçon : pour faire monter le désir, commencez par exemple par des baisers langoureux sur ses lèvres, descendez vos mains sur ses fesses, caressez-le par-dessus ses vêtements, puis passez la main dans son dos sous son tee-shirt… On y va progressivement.
  • Prenez des initiatives : c’est sans doute un peu cliché, mais beaucoup d’hommes aiment que leur partenaire se montre entreprenant.e. Alors donnez le rythme : déclenchez les préliminaires quand vous avez envie de lui, déshabillez-vous sous ses yeux et exhibez en toute sensualité une lingerie sexy, faites-lui sentir que vous le désirez, touchez-le en prenant le contrôle de son plaisir, montez à califourchon au-dessus de lui… Évidemment, cela ne veut pas dire que Monsieur doit oublier votre propre plaisir non plus !
  • Naturellement, n’oubliez pas les préliminaires les plus connus : une bonne fellation ou une branlette de qualité sont de très bons moyens de le rendre fou de désir. Pour savoir comment bien masturber un homme, c’est par ici. Retenez que changer de rythme et d’intensité permet bien souvent d’accroître le désir des hommes. 
  • Parcourez les zones de son corps pour découvrir ce qui l’excite : tout n’est pas dans le pénis, on l’a dit. Tentez de mordiller ses tétons, de toucher ses testicules, 
  • Pensez à vous occuper du cul de Monsieur : certains aimeront, d’autres non. Les mecs qui ont ressenti un orgasme prostatique parlent d’une jouissance vraiment très puissante, alors si votre partenaire est ouvert, lancez-vous, en commençant par un anulingus ou en utilisant vos doigts ! 

Osez l’originalité pour des bons préliminaires

Pour pimenter encore un peu plus ces moments de désir charnel et atteindre l’extase, osez l’originalité. Vous pouvez par exemple vous inspirer de nos lieux insolites pour faire l’amour. Pensez aussi à toucher votre partenaire au moment où il s’y attend le moins : évidemment, il faut toujours que le consentement soit présent, mais essayez donc de chauffer votre partenaire quand il est au téléphone, quand elle regarde un film, de vous glisser sous la douche quand il y est, mettez-vous derrière sa chaise de bureau et caressez doucement son entrejambe, ou de le réveiller doucement un dimanche matin en vous frottant contre lui…  

Pensez aussi à utiliser des accessoires : on pense à l’huile ou aux bougies de massage pour des caresses sensuelles, mais aussi choisir un sextoy (pour les hommes comme pour les femmes). Selon ce que vous aimez, pourquoi pas imaginer des jeux de rôle qui vous exciteront ? Ou vous lancer dans des jeux érotiques avec de la chantilly, du chocolat… Vous l’avez compris, il y a mille et une façons d’être original dans ses préliminaires, faites-vous plaisir ! 

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!