Bien-être La cup menstruelle : la protection hygiénique la plus écologique

La cup menstruelle : la protection hygiénique la plus écologique

En matière de protection hygiénique au cours de notre période de règles, les moyens sont de plus en plus performants et novateurs. S’il y a bien une chose que l’on déteste pendant ce cycle c’est se sentir mal à l’aise ou voir des fuites. Mais de nos jours, nous sommes toutes et tous très sensibilisés à l’écologie et plus particulièrement la gestion de nos ressources. Jusqu’à présent les serviettes et tampons n’étaient qu’à usage unique, et nous en utilisions bien plus d’un part jour, une source de pollution très importante. Découvrez alors la cup, un moyen de vous protéger en prenant soin de la planète sans lui apporter trop de déchets supplémentaires.

Qu’est-ce qu’une cup menstruelle ?

Comme son nom l’indique, la cup menstruelle est une petite coupe qui va venir recueillir le sang qui s’écoule au cours de votre cycle menstruel. Placé directement dans votre vagin, la cup va venir empêcher le sang de couler plus loin, vous devrez ensuite la vider et la vider et vous pourrez la remettre en place juste après. Un moyen pratique de se protéger mais aussi écologique et économique ! En effet, une seule cup pourra vous accompagner pendant de longs mois voir années si elle est bien entretenue. En plus, exit les irritations suite au port prolongé de serviettes hygiéniques ou de tampons.

Visuellement la cup a donc un aspect visuel de petit gobelet conçu dans un silicone médicalisé pour ne pas vous irriter. La cup est terminée par une petite tige afin de faciliter la récupération dans votre corps.

Pour utiliser cet accessoire, il faut prendre un certain coup de main et la première mise en place peut effrayer les plus jeunes et/ou les demoiselles qui ne sont pas habituées. Être à l’aise avec votre corps me paraît indispensable pour utiliser la cup menstruelle. Pour l’insérer, il faudra plier la cup, idéalement en 4, cette manipulation est très simple car la matière de la cup est souple (ce qui permet de ne pas être gênée tout au long de la journée), la prendre entre ses doigts par le bas de la cup, ouverture vers le haut et de l’insérer délicatement dans votre vagin. Une fois insérée, la cup va se déployer à l’intérieur de vous et ainsi recueillir vos flux.

Au moment du retrait, il faut vous mettre accroupie, surtout au début, et de repérer l’extrémité de la cup grâce à la tige. Néanmoins, n’essayer pas de retirer la cup en la tirant par cette petite tige, vous risqueriez de vous faire mal et d’en mettre un peu partout. Il faudra alors prendre la cup par le bas, et plier légèrement la cup du bout des bois avant de la tirer vers le bas.

Une fois à sa place, la cup ne se fait pas du tout sentir ! Vous pouvez la conserver 6 à 8 heures sans soucis quelle que soit l’importance de vos flux.

Est-ce la protection hygiènique la plus écologique ?

La cup menstruelle s’inscrit indubitablement parmi les produits menstruels les plus écologiques. En effet, elle n’est pas à usage unique, vous allez ainsi considérablement limiter la production de déchets liés à vos cycles, d’autant plus que les serviettes hygiéniques et tampons sont conçus dans des matières absorbantes et qui retiennent les liquides, pas forcément très recyclables et en accord avec la nature.

Si la cup rejoint la culotte de règles, elle est pourtant plus écologique. Tout d’abord, si les deux ne sont pas vouées à une seule et unique utilisation, la culotte de règles nécessite un temps de lavage et de séchage assez conséquent qui nécessite au moins 2 à 3 modèle par cycle menstruel et les contraintes qui vont avec. La cup elle peut être utilisée en continu lorsque vous êtes réglée, en effet, un petit passage sous l’eau pour la nettoyer et une petite stérilisation pour enlever les bactéries et vous pourrez la remettre en quelques minutes.

De ce fait, avec un nombre limité, vous pourrez considérablement réduire votre impact néfaste sur l’environnement en utilisant cette protection hygiénique. Si ce moyen de protection vous fait encore peur, vous pourrez très bien commencé par utiliser des culottes menstruelles qui sont plus pratiques et moins effrayantes à utiliser. C’est un premier pas très intéressant à effectuer dans une démarche éco-responsable et pourrait déjà vous aider à passer un cap psychologique pour un changement de vie total.

Où peut-on trouver une cup menstruelle ?

Contrairement aux culottes menstruelles, les cup se trouvent aujourd’hui de plus en plus facilement. Notamment en grande surface où des marques très populaires comme Intima vous en proposent aux côtés des serviettes hygiéniques classiques. Idéal pour faire une première approche et tester sans vous prendre trop la tête.

Vous pourrez également retrouver des cups facilement sur Internet, notamment sur des plateformes mettant en avant les produits bio / écoresponsables. Pour ma part, je vous conseille de faire très attention lors de l’achat en ligne de cet accessoire et de rester sur des sites fiables qui proposent des produits bio. En effet, vous allez insérer cet objet dans une zone très sensible de votre corps et la conserver de nombreuses heures, il ne faudrait pas que la matière soit mauvaise pour vos muqueuses ou en simple plastique non médicalisé.

Vous trouverez cet accessoire à moins de 20 euros, une solution bien plus économique que les moyens traditionnels utilisés en matière de protections menstruelles car elle coûte à peine plus cher que des paquets de protection classique et vous accompagnera pendant un long moment.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!