Bien-êtreMantraPourquoi j’ai mal au bout des tétons ?

Pourquoi j’ai mal au bout des tétons ?

Parfois vos tétons vous font souffrir. Ils deviennent durs et douloureux au toucher, notamment avant les règles ? Plusieurs causes peuvent expliquer ce phénomène et s’il s’agit généralement d’une affection bénigne, mieux vaut être vigilante ! Voici les raisons qui expliquent pourquoi vous avez mal au bout des tétons !

Les causes d’une douleur aux tétons ?

Syndrome prémenstruel, crevasse, ganglions… de nombreuses causes peuvent rendre vos mamelons douloureux. En voici les principales qui vous aideront à comprendre qu’est ce qu’un téton et comment ils fonctionnent !

Une cause hormonale ?

C’est la cause la plus fréquente d’une douleur aux tétons et plus globalement des douleurs mammaires. Les douleurs sont généralement liées au cycle menstruel, mais aussi à une contraception hormonale inadaptée ou à une hausse de votre taux de progestérone qui annonce un début de grossesse.

L’allaitement ?

Avoir mal au bout des tétons pendant l’allaitement est malheureusement chose courante. Si la douleur est modérée, ne vous inquiétez pas, c’est normal, surtout au début de l’allaitement. Le bout des seins a besoin d’un petit temps d’adaptation.

Si la douleur perdure après les premiers jours, il peut s’agir de crevasses ou de gerçures qui se créent au contact de la bouche de bébé. Elles sont généralement dues à une mauvaise position d’allaitement et s’accompagnent de saignements. Si le nourrisson a du mal à téter, la succion exercée est alors plus forte et des lésions se forment.

allaitement tétons douloureux

Une allergie de contact ?

Selon la matière de vos sous-vêtements (souvent du nylon ou des fibres synthétiques), des irritations et des douleurs peuvent apparaître. Prenez rendez-vous avec un dermatologue et privilégiez les tissus en coton.

Une mycose ?

Si vous ressentez des brûlures, des démangeaisons, des fissures, une coloration de l’aréole et une douleur lancinante au bout du téton, il peut s’agir d’une mycose. Là encore, consultez un dermatologue ! Celui-ci vous prescrira le traitement adéquat.

Un bouton d’acné ?

Hé oui, vous pouvez aussi avoir un bouton d’acné sur l’aréole de vos seins ! Il suffit alors qu’une bactérie ou un microbe pénètre les pores de votre mamelon pour que ceux-ci s’infectent et forment un bouton acnéique. Et si l’inflammation est profonde, ce petit bouton d’acné peut bien sûr devenir très douloureux !

Un eczéma ?

Si vous remarquez la formation de croûtes autour du mamelon, il peut s’agir d’un eczéma, voire même d’un psoriasis. La plupart du temps, les deux tétons sont touchés en même temps. Si c’est votre cas, allez consulter un dermatologue.

Un polype ?

Un polype est une tumeur non cancéreuse qui peut provoquer une douleur et une irritation sur votre téton, mais aussi un écoulement anormal du mamelon. Consultez votre médecin généraliste, celui-ci vous prescrira une IRM ou une radiographie du sein pour déceler un éventuel polype.

polype téton douloureux

Un cancer du sein ?

Si votre mamelon se rétracte, si des croûtes apparaissent et si un liquide sanguinolent coule de l’un de vos tétons, il peut s’agir de la maladie de Paget du mamelon qui est un cancer superficiel du sein. Il est généralement associé à un cancer du sein sous-jacent et nécessite une mammographie pour détecter la moindre tumeur cancéreuse.

Hypersensibilité et inflammation des seins

Il n’y a pas que le bout des tétons qui peuvent faire mal et quand l’intégralité des seins devient hypersensible et inflammatoire, les hormones sont souvent pointées du doigt.

Mais quand ces symptômes apparaissent en dehors de la période prémenstruelle, ils cachent peut-être autre chose…

  • Une grossesse : les seins qui gonflent et qui deviennent douloureux sont les premiers signes d’un début de grossesse. Faites un test de grossesse pour vérifier si vous êtes enceinte ou non !
  • La prise de médicaments : certains médicaments provoquent des effets secondaires désagréables, dont un gonflement et une inflammation des seins. La pilule contraceptive, les traitements hormonaux de substitution, mais aussi les antidépresseurs ou les stéroïdes anaboliques, peuvent être la cause de vos inflammations.
  • Des kystes : les kystes mammaires sont souvent bénins. Ces petits sacs remplis de liquides se forment à l’intérieur des seins, ce qui les rend douloureux.

Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de consulter votre médecin traitant ou votre gynécologue au moindre doute. Celui-ci vous fera passer une mammographie si nécessaire.

hypersensibilité et inflammation des seins

Que faire pour soulager les douleurs au téton ?

Bien que vous ne pourrez pas faire grand-chose contre vos hormones, heureusement, il existe des moyens d’atténuer le mal au bout des tétons et de soulager des seins douloureux. Ces conseils valent également si, en plus de la douleur, vous avez les tétons qui grattent.

Atténuer la douleur avant les règles

Pour réduire la douleur prémenstruelle, rien de tel qu’un bon massage des seins ! Non seulement se masser les seins (ou se faire masser les seins par votre partenaire !) est une excellente façon de déceler la moindre masse suspecte, mais c’est aussi très efficace pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

L’huile de coco ou l’huile d’onagre sont parfaites pour soulager la douleur. Vous pouvez également profiter des bienfaits des huiles essentielles de sauge sclarée et de laurier noble. La première pour son action sur la circulation sanguine et sa capacité à stimuler la production d’œstrogènes. La deuxième pour ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires.

Attention à votre hygiène de vie

On le répète souvent, mais la meilleure façon de prendre soin de son corps, c’est en adoptant une bonne hygiène de vie !

Et ça passe avant tout par une alimentation équilibrée et un peu d’exercice physique. Alors, à l’approche des règles et pendant toute la durée de vos menstruations, voici quelques conseils bien-être qui vont chasser ces vilaines douleurs :

  • Limiter sa consommation de café ou de thé : la caféine a la particularité de resserrer les vaisseaux sanguins et donc d’augmenter les douleurs !
  • Consommer des aliments riches en vitamine E (amandes, noisettes, huile de noix…) et vitamine B6 (banane, saumon, foie de veau, pois chiches…). Ces vitamines sont connues pour lutter contre les processus inflammatoires.
  • Éviter les aliments gras et salés qui favorisent la rétention d’eau.
  • Pratiquer une activité sportive pour améliorer la circulation du sang et éliminer l’eau en excès : natation, marche, vélo, renforcement musculaire…
  • Limiter le port du soutien-gorge qui compresse la poitrine.
  • Boire beaucoup d’eau.
  • Se détendre et dormir suffisamment pour lutter contre le stress.

Pour résumer : avoir mal au bout des tétons et avoir les seins sensibles en début de cycle est assez courant et la gêne passe généralement avec les règles. Mais si la douleur persiste, votre premier réflexe doit être d’aller consulter un médecin ou tout autre professionnel de santé !

Pour en savoir plus sur les tétons nous vous invitons à lire :

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news made in La Mode C'est Vous!